Bienvenue sur notre blog

Famille expatriée en Chine pendant plus de 3 ans, nous vous faisons partager notre nouvelle vie en Chine à Shanghai. Le quotidien dans cette mégapole, nos astuces pour mieux y vivre, et le guide de survie avec un nourrisson. Passionnés de voyage, découvrez aussi la Chine avec nous, des destinations touristiques aux endroits moins connus nous avons la chance de beaucoup bouger. En habitant en Chine, nous pouvons facilement accéder aux plus beaux endroits d'Asie comme la Thailande, les Philippines ou le Cambodge.

Depuis mi-2014, nous sommes de retour en France, nous gardons un pied en Chine professionnellement et c'est avec plaisir que nous y retournons souvent.

Les civils en terre cuite de Jing

Post 03 March 2012 By In Voyage en Chine

Rate this item
(0 votes)
L'antithèse des guerriers en terre cuite de Qin. Alors que le premier empereur voulait passer dans l'au delà avec une armée à ses côtés, l'empereur Jing, de la dynastie des Hans a préféré être accompagné de ses servants, eunuques, courtisanes, musiciens et surtout beaucoup de bétail pour avoir à manger pour l'éternité. Son règne ait été influencé par le taoisme et la théorie du non-mouvement alors que Qin était un très grand guerrier. Son mausolée est donc entouré de tranchées remplies de statues de civils de l'époque Han, très peu ont déjà été déterrées. Le musée est nouveau et de très grande qualité ! La comparaison avec Qin Shi Huangdi est très intéressante

hanyangling-11

Lorsque l'on passe sur l'autoroute du Nord du Shaanxi en direction de Yan'An puis en tournant direction l'aéroport sur une petite autoroute, on passe devant une pyramide sur laquelle la végétation a poussé. Il existe de nombreuses pyramides de ce genre le long de la rivière Wei. Plusieurs empereurs ont été enterré dans cette zone pas très loin les uns des autres vers ce fleuve et sous la montagne. Eau et montagne, deux éléments important du Feng Shui qui expliquent pourqui ils avaient choisi cette zone.

Cette pyramide-ci, c'est le mausolée de l'empereur Jing, de la dynastie des Han. En anglais Jingdi Tombs (tombe de l'Empereur Jing) mais en chinois on utilise 汉阳陵 (Han Yang Ling), attention avec le GPS. Il est enterré sous cette pyramide, un peu comme le faisaient les égyptiens, mais en moins imposant. D'ailleurs, on passe devant sans presque la remarquer. Cependant, en creusant autour de cette pyramide, un trésor archéologique exceptionnel a été déterré. Un témoignage de la vie quotidienne et de la cour à l'époque Han. Des milliers de statues, plus petites que celles de Qin ont été enfouies dans des tranchées qui partent de la pyramide.

Le musée construit il y a quelques années est superbe. Moderne avec une ambiance sombre, cela donne beaucoup d'espoir sur l'avenir du tourisme et de la diffusion de la connaissance sur le patrimoine chinois. On est loin des images des villages et temples des 3 gorges par exemple (itinéraire que je suis en train de préparer, les photo sont choquantes). Dans ce musée, on marche d'abord sur un sol de verre au dessus des tranchées déjà creusées, puis on continue à descendre et on est au niveau des tranchées. Bien entendu, la découverte de ce site étant récente, le musée est petit. Il se parcourt rapidement et n'a rien à avoir avec la dimension du Pit 1 de Bing Ma Yong.

hanyangling-30

Il n'y a qu'un groupe de 3 touristes en même temps que nous. Ils vont vite nous dépasser, nous sommes seuls face à aux statues humaines et animales. Probablement parce que Han Yang Ling n'est pas facilement atteignable sans avoir sa propre voiture (que l'on a la chance d'avoir), c'est un luxe en Chine (autant d'avoir la voiture que de visiter un site historique seuls) !

La première surprise dans cette tombe c'est l'absence notable de guerriers. Comme dit précédemment, l'empereur Jing était un gouverneur sensible à l'idéologie taoiste du non mouvement et il reste dans l'histoire comme un empereur peu guerrier. On peut voir des civils avec des traces de chars, et surtout de nombreux animaux : cochons, veaux, chevaux.

hanyangling-1

hanyangling-3

La deuxième surprise c'est le détail des guerriers. Leur visage et détaillé, et ils sont nus : hommes, femmes et eunuques. En fait, ils ont été enfouis avec leurs vetements mais le temps ayant fait son oeuvre leurs ornements ont disparus.

Il reste encore un travail de titan pour sortir de terre et recoller tous les morceaux, on voit une tranchée à peine dégagée.

hanyangling-7

Aux côtés de l'empereur, ont été enfouies des ossements d'animaux et oiseaux rares tel que cette sorte de dinosaure (?). Ceux-ci étaient censés revivre à ses côtés dans le monde des morts.

hanyangling-9

En descendant on longe une longue tranchée. Cette tranchée est remplie d'animaux pour la table de l'empereur.

hanyangling-13

De l'autre côté de l'autoroute on peut visiter un musée qui expose des pièces extraites des tranchées. On peut ainsi mieux apprécier le détail des statues.

hanyangling-14

Des statues laissées couvertes de terre :

hanyangling-15

Des musiciens bien conservés :

hanyangling-20

Enfin, un alignement impressionnant de statuettes :

hanyangling-17

hanyangling-18

hanyangling-19

Après la visite des tombes de Jing, on est pas très loin de l'aéroport, on peut le rejoindre rapidement et c'est une super étape avant de prendre son vol. C'est très intéressant de visiter les Bing Ma Yong et Han Yang Ling pour pouvoir avoir deux visions différentes de mausolé impérial.

Précision pour les photographes : le site est très sombre, j'ai pris un objectif 50mm f/2.5 et j'étais un peu juste, j'ai malheureusement oublié le f/1.8 à Shanghai. Car un objectif lumineux avec stabilisateur est indispensable.

 

Toutes les photo de Han Yang Ling :

 

 

Damien

Damien

Passionné de voyage en Asie et de culture chinoise, et vivant entre la France et la Chine, je vous fais partager mes aventures dans ce pays au travers de ce blog.

You have no rights to post comments

You are here: Home Voyage en Chine Les civils en terre cuite de Jing

Derniers commentaires