Bienvenue sur notre blog

Famille expatriée en Chine pendant plus de 3 ans, nous vous faisons partager notre nouvelle vie en Chine à Shanghai. Le quotidien dans cette mégapole, nos astuces pour mieux y vivre, et le guide de survie avec un nourrisson. Passionnés de voyage, découvrez aussi la Chine avec nous, des destinations touristiques aux endroits moins connus nous avons la chance de beaucoup bouger. En habitant en Chine, nous pouvons facilement accéder aux plus beaux endroits d'Asie comme la Thailande, les Philippines ou le Cambodge.

Depuis mi-2014, nous sommes de retour en France, nous gardons un pied en Chine professionnellement et c'est avec plaisir que nous y retournons souvent.

Wuyuan : les terrasses de colza

Post 31 March 2011 By In Voyage en Chine

Wuyuan : les terrasses de colza - 5.0 out of 5 based on 1 vote

Wuyuan 83Moment unique, surplomber la vallée de Wuyuan remplie de champs de colza en fleur disposés en terrasses avec des villages blancs parsemés par-ci par-là.

 

Après avoir passé la nuit à Xiaoqi, nous suivons la route direction les terrasses de colza à la frontière du Jiangxi et du Anhui. Il y a 10 kilomètres de route qui devaient être brefs, mais c'était sans compter nos amis les touristes chinois de voyages organisés. On ne bouge pas, ça ne circule tellement pas que l'on décide de garer le van et de continuer à pied, après tout on est venu pour se dépenser et pas pour vivre les embouteillages que l'on connait que trop bien dans les grandes villes chinoises. Et puis, il est fort à parier que si l'on prend des chemins détournés, il y aura peu de monde car ce n'est pas du tout le style de voyage en Chine. Pari gagné, on parvient à se balader dans les villages par des chemins parallèles à la route en traversant des villages vraiment superbes avec des paysans (et des chiens pas méchants) et des champs de colza d'un jaune éclatant.

Vers midi, on arrive presque au pied de la montagne où l'on peut obtenir la meilleure vue sur les terrasses. Ce village est typique avec des détails surprenants comme les toilettes publics à l'extérieur qui n'ont pas de porte. Ma curiosité en la matière m'a fait regarder de plus près cette cabane et (ames sensibles s'abstenir), c'était vraiment à ras bord dans le trou et ça dégoulinait dans un des canaux qui traversent les petits villages de la région pour apporter l'eau à tout le monde. L'odeur pareil, pas besoin de décrire, ça doit être dur de tenir là dedans, je comprends mieux pourquoi il n'y a pas de porte finalement...

On a une une idée pour le déjeuner, on remarque que certains batiments du village, modernes ceux-là ont un toit plat servant de terrasse. On demande alors à un des habitants qui a mis un panneau "chambres restaurant" en chinois sur son mur si on peut manger sur sa terrasse qui semble jouir d'une vue panoramique sur les toits du village et les champs en terrasse jaunes. Pas de problème pour lui pour monter une table et effectivement la vue était incroyable. Encore une fois le chauffeur a à coeur de trouver les bons produits et insiste auprès du cuisinier à voir les poissons (rouges, les mêmes que ceux du bocal) et vérifier si ils sont en forme. Tout est ok pour lui, on déguste alors ce fameux poisson rouge sur la terrasse tout en profitant de la vue.

Après manger, nous commencons la petite ascension de la montagne pour voir les terrasses. Nous nous arrangeons avec les gardes (oui il faut payer maintenant 20RMB pour grimper maintenant) pour avoir un prix de groupe que l'on leur donne directement. La vue depuis le haut est incroyable, unique à mon avis car elle mèle des champs de colza en terrasse et des villages de l'époque Tang dans le même panorama. On reste un moment à admirer, on est pas nombreux à etre montés jusque là, un chinois motard met de la musique. En redescendant, on croisera beaucoup plus de touristes chinois mais la plupart était déjà parti, nous avons donc pris notre temps et regagner le van avec une route différente qu'à l'aller. On a du traverser une rivière sur les pierres comme des enfants car il n'y avait pas de pont.

Nous partons dans l'après midi de Wuyuan, l'autoroute est vide jusqu'à approcher Hangzhou où on appréciera la conduite pas du tout respectueuse des automobilistes locaux. En début de soirée à Shanghai, on est content de rentrer. Même si la masse des touristes auraient pu nous gacher le week-end tellement ils étaient nombreux et indisciplinés (tous les papiers par terre qui polluent des sites d'une extraordinaire beauté), l'expérience de campagne et la vie loin de Shanghai nous a beaucoup plu, sans oublier les panoramas et villages qui méritent leur renommée. Finalement, on sera très étonnés de ne pas rencontrer plus d'étrangers dans ce coin de Chine.

 

Sélection de photos :

Damien

Damien

Passionné de voyage en Asie et de culture chinoise, et vivant entre la France et la Chine, je vous fais partager mes aventures dans ce pays au travers de ce blog.

You have no rights to post comments

You are here: Home Voyage en Chine Wuyuan : les terrasses de colza

Derniers commentaires