Voyage au Cambodge

Découverte des vestiges de Angkor, la civilisation perdue au coeur de la jungle

Ballade à Phnom Penh

Post 22 November 2012 By In Cambodge

Ballade à Phnom Penh - 5.0 out of 5 based on 1 vote

Premier jour au Cambodge, nous visitons le centre ville de Phnom Penh dans la chaleur tropicale et découvrons les facades du palais royal, du musée national et les berges du feuve Mekong et Tonlé Sap.

IMG 1374 DxO

Nous arrivons de nuit à Phnom Penh par le seul vol direct depuis Shanghai. Première chose intéressante, l'avion qui dessert la capitale du Cambodge est un petit A320 et il n'est même pas plein. Autre point intéressant, le français est la deuxième langue parlée dans l'avion. En discutant avec d'autres passagers, il se trouve que certains venaient de faire le vol Paris - Shanghai avec China Eastern Airlines et terminer leur périple par ce vol de 4 heures, quel voyage !
Alors qu'il faisait froid à Shanghai, l'air est très chaud à Phnom Penh. Il est déjà 22 heures passées et pourtant il fait encore si chaud que l'on transpire très vite… Les formalités pour le visa sont rapidement expédiées et notre chauffeur nous amène à l'hôtel.

Le lendemain, on est toujours surpris par une telle chaleur en Novembre. Après avoir changé d'hôtel, je pars en exploration de la ville à pied avec Maxime. Nous partons en direction du centre ville où se trouve le palais royal, le musée et les berges du fleuve. Aujourd'hui, nous ne visiterons pas. Je veux seulement me promener pour apprécier le changement d'environnement et m'y adapter. Tous les sens sont en éveil ! L'air est déjà moins lourd qu'à Shanghai, c'est très agréable. Le bruit de la ville est moins fort avec une circulation plus tranquille, on remarque beaucoup de tuk tuk, des remorques tirées par une moto qui seront très pratiques tout au long du voyage. Il n'y a quasiment pas de grands immeubles dans la ville, sauf une tour de verre que l'on voit en construction sur l'horizon. Finalement, ce sont surtout les flèches dorées du palais royal et des temples alentours qui attirent l'oeil. Le complexe ressemble un peu au palais royal de Bangkok, nous le logeons jusqu'à la porte principale.

IMG 1370 DxO

Face à la grande porte du palais un grand parc, une foule très pieuse fait face à de grandes affiches avec la photo de l'ex roi Sihanouk. En effet, le roi Sihanouk est mort il y a deux mois à Pékin où il était soigné et son corps a été rapatrié au palais avant les funérailles royales qui sont prévues en début d'année 2013. On voit des gens bruler des cierges, d'autres (même des jeunes) déposer des fleurs devant l'enceinte scintillante du palais. Une musique religieuse de fond ajoute à l'ambiance de recueillement. Le palais est somptueux avec toutes ces dorures.

IMG 1371 DxO

En traversant le parc, on croise des enfants à moitié nu qui essaient de vendre des cierges. Ils sont surpris de voir un bébé en train de dormir dans le porte bébé ! Pour traverser la route, il faut savoir s'engager au bon moment car au Cambodge, les feux de circulations ne sont pas vraiment respectés. Face au palais, le fleuve Tonlé Sap vient se jeter dans le Mekong, artère nourricière de l'Asie du Sud Est. La péninsule - confluence - est encore une friche, mais quel position géographique ! Deux fleuves et le palais en face, je m'étonne qu'un promoteur immobilier n'est pas "encore" eu l'idée d'y construire un hôtel de luxe. On peut pourtant parier que cela arrivera…

IMG 1373 DxO

En remontant les berges, nous croisons des français qui étaient dans l'avion avec nous. Le quartier touristique de Phnom Penh n'est pas bien grand on se retrouve donc tous au même endroit. Ils sont aussi surpris de moi de l'aspect si provincial de cette capitale, sensation toutefois très agréable !

En continuant la promenade, nous passons devant le musée national qui est un joli bâtiment qui rappelle l'architecture Khmère. Les murs et briques ocre foncé se marient parfaitement avec les plantes tropicales du jardin. N'étant pas très fan de musée, je préfère en faire le tour et continuer dans les rues plutôt que de le visiter. De plus, l'expérience du musée de Taipei m'avaient rappelé à quel point je ne suis pas très réceptif à ce type de lieu qui rassemblent des périodes historiques sans son environnement.

IMG 1375 DxO

Dans les rues autour du musée, des sculpteurs recréent des frises typiques de l'art Khmer. Je suis surpris par la gentillesse des Cambodgiens, ils paraissent toutefois beaucoup moins étonnés de la présence d'un étranger qu'en Chine, sentiment que l'on gardera tout au long du séjour.

Cette première découverte de Phnom Penh a été très agréable et présage d'un bon séjour. La ville est petite et plutôt propre pour des standards asiatiques. Les gens sont très gentils et vraiment pas insistants malgré que l'on soit à l'épicentre du tourisme de la ville. Je n'ai pas remarqué vraiment de mendicité de la part des enfants ce qui semble pourtant un problème souvent rapporté par les voyageurs au Cambodge. 

Damien

Damien

Passionné de voyage en Asie et de culture chinoise, et vivant entre la France et la Chine, je vous fais partager mes aventures dans ce pays au travers de ce blog.

You have no rights to post comments

You are here: Home Voyage en Asie Voyage au Cambodge Ballade à Phnom Penh

Derniers commentaires