Voyage au Cambodge

Découverte des vestiges de Angkor, la civilisation perdue au coeur de la jungle

Introduction aux temples d'Angkor

Post 26 November 2012 By In Cambodge

Introduction aux temples d'Angkor - 5.0 out of 5 based on 1 vote

Depuis 2008, j'espérais venir un jour à Angkor pour contempler le lever de soleil sur Angkor Wat, regarder dans les yeux les visages mystérieux du Bayon, et me prendre pour Indiana Jones dans le dédale de couloirs du Ta Prohm. Je me suis beaucoup intéressé à cet âge d'or du Sud Est asiatique, son ascension, sa chute et son leg à l'Histoire, cette multitude de vestiges impressionnants. Cet article donne quelques repères historiques avant d'entamer la visite d'Angkor.

IMG 1471 DxO

Pour bien apprécier un site archéologique aussi fascinant que Angkor, il est nécessaire de lire avant son voyage, on peut alors prendre la mesure de cette civilisation et voir ce qu'il y a derrière les "tas de pierres empilées". Le Cambodge est situé au coeur de l'Indochine, cette péninsule qui sépare les deux géants asiatiques a été influencée par l'Inde et la Chine. Angkor s'est développé sur les bases d'un royaume hindou mais il a toujours commercé avec la Chine. C'est à l'apogée de Angkor au XIIe siècle qu'ont été édifiés le temple majestueux d'Angkor Wat et puis les temples d'Angkor Thom. A cette période, grâce à des études de la NASA on a révélé que la population totale "urbaine" (si on peut dire ainsi) d'Angkor dépassait le million d'habitant sur une surface équivalent à l'Ile de France, ce qui en fait la plus grande ville avant l'âge industriel. Une démesure qui donne le tournis !

carte-angkor 

On a pu remonter l'histoire du Cambodge jusqu'au IIIe siècle grâce aux émissaires chinois, ils décrivent alors le Royaume de Funan comme peu développées. Jusqu'au Vie siècle, Funan était un royaume vassal du royaume indien de Pallavas, mais entretenait de très bonnes relations avec la Chine. Au VIIe siècle, le roi Isanavarman proclame l'indépendance de son état et installe sa capitale à Isanapura (voir l'article consacré à Sambor Prei Kuk autre nom d'Isanapura). Le pays tomba cette fois sous l'influence du royaume de Java (oui en Indonésie moderne, si loin) et c'est un Khmer de la cour de Java - Jayavarman II - qui finalement reviendra au Cambodge pour fonder Angkor, au début du IXe siècle.

  MG 9754 DXO

C'est d'une histoire pré angkorienne riche d'influences chinoises, indiennes et javanaises desquelles que va émerger la culture Khmère.

Le premier roi d'Angkor déplaça la capitale sur la colline de Phnom Kulen que l'on aperçoit au Nord de Siem Reap aujourd'hui. Mais bien que Phnom Kulen présentait d'indéniables atouts défensifs, il n'était pas aussi facile d'y cultiver que dans la plaine alentour, c'est pourquoi son successeur changea de capitale pour la région de Ruolos (pour notre part, nous n'aurons pas le temps de visiter les temples du groupe de Ruolos qui sont encore visibles aujourd'hui et pour certains très impressionnants, ils sont situés à 12 kilomètres à l'Est de Siem Reap).

 MG 0828 DxO

A la fin du IXe siècle, le roi Yasovarnam déplaça encore la capitale à Angkor avec en son centre la colline et le temple de Phnom Bakheng. Angkor restera la capitale de l'Empire jusqu'au XIVe sauf pendant une courte période de 23 ans.

Au XIIe siècle, Angkor rayonne sur toute la région Sud Est asiatique et Angkor Wat est édifié par Suryavarman II. Sur le plan militaire par contre, l'Empire connait une défaite terrible et Angkor est mise à sac par les Chams. Le nouveau roi Jayavarman VII va chasser les Chams et intégrer leur royaume à l'Empire qui atteint alors ses limites maximales, englobant le Laos, le Vietnam, et la Thailande. Dans le même temps, Jayavarman VII fait construire des monuments à un rythme effréné en reconstruisant sa capitale Angkor Thom, le Bayon, Preah Khan, Ta Prohm et Banteay Kdei.

 MG 0281 DxO

Mais au tournant du XIIIe siècle, Angkor commence à péricliter. A cette époque, un récit d'une valeur inestimable est écrit par l'émissaire chinois Zhou Da Guan sur le quotidien à Angkor, la ville, le peuple, et les menaces extérieures. Les conquêtes miliaires sont perdues petit à petit, les Thaïs mettent une pression de plus en plus grande sur Angkor, les multiples coup de buttoir finiront par détruire Angkor qui sera littéralement abandonné au XVe siècle.

IMG 1443 DxO

En quelques 500 ans, la jungle a repris ses droits à Angkor, lorsque les premiers européens re découvrent la capitale dont il ne subsiste plus que les ruines des temples faits de pierre. Cette découverte incroyable d'une civilisation perdure fascine encore aujourd'hui.

Pourquoi la ville a été abandonnée de la sorte ? De nombreux chercheurs se penchent sur la question. Bien sur on a déjà évoqué la force grandissante des voisins d'Angkor qui ont affaibli petit à petit le vieil Empire jusqu'à l'anéantir. Mais encore, on parle d'une surexploitation de l'environnement, de déforestation, de mauvais entretien des ouvrages d'art qui contrôlaient le niveau de l'eau entre l'aride saison sèche et la trempée saison humide. Ce qui pourrait être un message pour notre civilisation aussi.

 MG 0824 DxO

Un travail de restauration remarquable a été effectué par des archéologues du monde entier qui travaillent depuis plus d'un siècle à restaurer les vestiges d'Angkor. Notamment la France avec la constitution de l'EFEO. L'organisme a fait l'actualité il y a quelques années avec la conclusion de la restauration du Baphuon et son inauguration par le Premier Ministre Français. Angkor a été inscrit sur la liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO et son état de conservation est jugé satisfaisant par l'organisation internationale. Ca n'a pas toujours été le cas, Angkor s'est trouvé au XXe siècle au milieu d'un conflit armé et la ligne de front a parfois traversé le parc archéologique. Les travaux avaient du être arrêtés pendant cette période sombre.

 MG 0196 DxO

Aujourd'hui, on peut visiter Angkor en partant depuis Siem Reap, la première ville au Sud du parc archéologique. Il y a beaucoup de villages au sein de la zone inscrite au patrimoine par l'UNESCO mais on ne peut pas y dormir normalement. La durée de visite dépend de l'intérêt que l'on porte pour les "vieilles pierres" et la civilisation d'Angkor, mais trois jours sont un minimum pour voir le principal.

 MG 9913 DxO

Angkor Wat mérite vraiment tous les superlatifs qu'on lui donne car le temple est vraiment splendide.

 MG 0165 DxO

Angkor Thom est une immense ville dont il ne subsiste que la muraille et ses les portes, puis les temples qui étaient fabriqués en pierre.

 MG 0227 DxO

Au delà d'Angkor Thom, partir à l'Est par la Porte de la Victoire pour suivre un itinéraire vers le Ta Prohm et le Banteay Kdei en passant par le Thommanon et le Ta Keo.

Sinon partir au Nord d'Angkor Thom pour découvrir le Preah Khan, le Neak Pean, et Ta Som (cet itinéraire nous ne l'avons pas fait).   

 MG 0848 DxO

Au delà d'Angkor, il y a le Banteay Srei qui compte les plus belles sculptures.

J'espère que cette introduction vous aura intéressé et donné envie de suivre notre découverte avec nous !

Damien

Damien

Passionné de voyage en Asie et de culture chinoise, et vivant entre la France et la Chine, je vous fais partager mes aventures dans ce pays au travers de ce blog.

You have no rights to post comments

You are here: Home Voyage en Asie Voyage au Cambodge Introduction aux temples d'Angkor

Derniers commentaires