Voyage aux Philippines

Un archipel d'îles splendides

Découverte de l'île de Siquijor

Post 08 February 2014 By In Philippines

Rate this item
(0 votes)

L’île de Siquijor est une des plus petites provinces des Philippines, mais il y a quelques attractions intéressantes à découvrir, et elles ne se limitent pas à son bord de mer paradisiaque. Nous prenons une journée à en faire le tour par la côte et découvrir la fameuse plage de Salagdoong, les cascades de Cambugahay, l’arbre le plus vieux de l’île, puis les villages sur la route.

siquijor

Pour notre dernière journée pleine à Siquijor, on veut en profiter pour visiter d’autres endroits sur l’île, on va donc délaisser la plage et les fonds marins pour une journée entière… Ce n’est pas que l’on s’ennuie sous la mer, il y a tellement de spots de plongée à découvrir autour de notre hôtel à San Juan et dans les environs mais j’ai attrapé une infection à l’oreille, donc plus possible de mettre la tête dans l’eau. Comme à notre habitude, on finit  par un passage par un hôpital dans nos voyages. Il y a un petit dispensaire à San Juan, avec les médecins qui accueillent les malades le matin. A l’accueil, on me diagnostique et on me demande d’attendre. Comme mon problème n’est pas très grave, je passe en dernier après 3 heures d’attente, il n’y a plus personne dans le dispensaire à part ceux qui nécessitent un soin particulier. Je suis quand même étonné de ne pas avoir à payer en sortant ! Malheureusement les antibiotiques dont j’ai besoin ne sont pas disponibles dans le village de San Juan, il me faut donc prendre une moto taxi pour la « ville » de Siquijor Town à tente minutes de route.

Lors de ce tour de Siquijor, on choisit de prendre un tricycle plutôt qu’une moto. Les quelques touristes que l’on rencontreront auront préféré la liberté de la moto, mais avec Maxime dans le porte bébé et moi avec l’oreille douloureuse, il vaut mieux pas s’embêter.

Notre guide va donc nous faire un tour complet de Siquijor avec plusieurs étapes. Mais avant toute chose, il fait le plein dans l’une des nombreuses échoppes qui vendent de l’essence en bouteille sur le bord de la route.

siquijor

On commence d’abord par l’arbre centenaire de Balete, qui se trouve sur le bord de la route.

siquijor

Un canal a été aménagé autour de ses milliers de racines.

siquijor

Puis nous nous arrêtons devant l’impressionnant couvent de Lazi et l’église qui lui fait face. C’est l’heure de la récréation, de nombreux enfants jouent dans la cour.

siquijor

siquijor

Les édifices ont été construits en pierre de corail.

siquijor

On croise un magnifique arbre dans le pré :

siquijor

Les cascades de Cambugahay sont à proximité, depuis le parking ont descend un sentier quelques minutes avant de trouver ce superbe cadre, une foret luxuriante, de belles chutes d’eau et ces bassins à la couleur bleue turquoise laiteuse caractéristiques des rivières que l’on a vu dans les Visayas.

siquijor

siquijor

On reste un moment à se baigner dans le cours d’eau puis à se jeter depuis des lianes qui pendent des arbres.

siquijor

siquijor

siquijor

L’eau est rafraîchissante car le temps est lourd. Sur une branche est posé un gros lézard vert qui n’a visiblement pas peur.

siquijor

siquijor

siquijor

siquijor

siquijor

Nous passons l’après midi à la plage de Salagdoong tout à l’Est de Siquijor. Cette plage est considérée comme la plus belle de l’île. Nous ne partageons pas vraiment cet avis, bien que l’eau y ait une couleur bleue très claire, le sable est composé de gros grains, la crique est toute petite, et elle est bétonnée à certains endroits.

siquijor

siquijor

siquijor

Des toboggans ont été installés sur la plage sur un rocher. Nous ne savons pas si c’est le tremblement de terre de 2013 qui les a endommagé mais il manque des gros morceaux de béton. Le tout semble un peu délabré.

siquijor

siquijor

On a une belle vue sur la plage et la mer depuis le rocher.

siquijor

siquijor

siquijor

siquijor

Dans les arbres un singe nous regarde avec un air malicieux, surement à la recherche de nourriture à chiper.

siquijor

Pour le reste de notre tour de l’île de Siquijor, le temps change très vite. Il n’y a plus de lumière, tout ressort très sombre, et on a même froid ! Siquijor nous aura paru très rural et vraiment très tranquille.

siquijor

Damien

Damien

Passionné de voyage en Asie et de culture chinoise, et vivant entre la France et la Chine, je vous fais partager mes aventures dans ce pays au travers de ce blog.

You have no rights to post comments

You are here: Home Voyage en Asie Voyage aux Philippines Découverte de l'île de Siquijor

Derniers commentaires