Voyage en Corée du Sud

Une destination proche de Shanghai mais dépaysante

Trek dans le parc naturel de Hallasan

Post 08 April 2013 By In Corée du Sud

Trek dans le parc naturel de Hallasan - 5.0 out of 5 based on 1 vote

Au centre de Jeju, le volcan de Hallasan domine tous les autres. Il culmine à 1900 mètres d'altitude, c'est même le plus haut sommet de toute la Corée du Sud. Son cône escarpé est magnifique depuis l'avion lorsque l'on descend sur l'aéroport de Jeju. Lors d'un voyage à Jeju, il faut absolument garder une journée pour faire un trek dans ce parc naturel inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, pour le panorama sur la chaine volcanique, la nature vierge et préservée et le challenge sportif que cela représente. Alors que l'hiver au sommet vient de se terminer, nous n'avons pas pu profiter d'une nature en fleur, il aurait fallu venir quelques semaines plus tard, mais on était quand même fiers d'avoir réussi cette marche, nos courbatures le lendemain nous ont laissé un bon souvenir aussi.

 MG 2578-hallasan

Pour gravir le mont Hallasan, il existe 5 chemins de randonnées au sein du parc naturel. Le plus court fait 5km aller et le plus long 10km. Il faut compter cette distance en double car il faut redescendre après. Seuls deux chemins de trek permettent d'atteindre le sommet et par la même dominer le cratère avec le lac à l'intérieur, malheureusement ce sont aussi les treks les plus intenses avec environ 20km à parcourir dans la journée et une ascension finale qui semble terrible depuis ce que l'on a pu en voir depuis le chemin que nous avons pris.

Nous avons en effet choisi le chemin le plus populaire, mais contrairement à la majorité des marcheurs, nous sommes redescendus par le même chemin que pour monter, ce qui nous a ajouté un peu de distance, mais nous ne savions pas comment ensuite retrouver la voiture et la fatigue dans les jambes ne nous a pas donné envie de découvrir la réponse.

 MG 2539-hallasan

En tout nous avons marché de 11h00 à 17h30 avec une pause d'une demi heure au sommet. Nous avons atteint le sommet à 15h00 et reparti les derniers à 15h30. A 16h, le chemin de descente ferme de toute façon donc il fallait partir. Ce fut un sacré challenge sportif pour Myriam, qui n'avait pas fait de marche depuis Freycinet en Tasmanie et pour moi, harnaché d'un bébé devant et un sac à dos dans le dos.

 MG 2540-hallasan

Ce chemin de randonnée est assez bien aménagé, les coréens étant plutôt amoureux de la nature, il n'y a pas comme en Chine la possibilité de prendre un téléphérique directement jusqu'au sommet. D'un côté cela préserve le site, qui selon l'UNESCO se repeuple de sa faune depuis la mise en place de mesure de protection, mais seuls les plus sportifs méritent le panorama sur la totalité de l'ile, de voir la mer de tous les cotés et toute la chaine de volcans de Jeju, sans oublier le lac bleu turquoise dans le cratère.

Afin de préserver la population de biches dans le parc, la dernière partie du chemin vers le sommet est de toute façon interdite depuis le trek que nous avons pris. En voyant la masse impressionnante du cratère, on ne sentait pas de toute façon de monter tout en haut.

 MG 2549-hallasan

L'entrée du parc naturel coute 2800 won par voiture. Au départ du trek, on peut acheter de la nourriture et des boissons. Ensuite la montée commence par presque trois kilomètres d'escalier bien raides dans la foret qui n'a pas encore retrouvé ses couleurs de printemps. Ensuite, on passe un passage de 1,5km très difficile dans un chemin défoncé avec des roches volcaniques mais la vue dégagée sur les volcans et la mer au loin est superbe.

 MG 2545-hallasan

Enfin la dernière partie est très bien aménagée avec une passerelle en bois sans beaucoup de dénivelé mais exposée au terrible vent de Jeju. Au retour nous aurons la chance - car le soir tombait et on était les derniers à rentrer - de voir une biche dans cette zone.

Une biche au fond sur cette image, mais je n'avais pas emporté mon télézoom.
 MG 2576-hallasan

A l'arrivée, on peut se reposer et apprécier la vue sur le volcan au dessus de nos têtes à côté d'un refuge. Tout le monde se prend en photo devant le panneau indiquant l'altitude et le nom du refuge. On est épuisé et on a du mal à imaginer comment on aurait pu continuer jusqu'au sommet.

 MG 2567-hallasan

La descente se fait tranquillement, il n'y a plus personne c'est calme. Seul un gros éboulement sur la gauche vient troubler la tranquillité de la montagne.

 MG 2559-hallasan

Arrivés en bas, nous sommes fiers de nous mais vraiment fatigués. Il faut encore conduire jusqu'à Jeju pour rentrer à l'hôtel avec les jambes qui tremblent encore.

Nous recommandons vraiment de faire cette marche jusqu'au sommet de Hallasan pour ceux qui ont la condition pour le faire. Sinon la saison n'était pas encore optimale pour nous avec une végétation encore sèche après de long mois d'hiver. A quelques semaines près, on aurait pu admirer un tapis d'Azalée au même endroit...

Quelques photos de la marche dans le parc naturel de Hallasan :

Damien

Damien

Passionné de voyage en Asie et de culture chinoise, et vivant entre la France et la Chine, je vous fais partager mes aventures dans ce pays au travers de ce blog.

You have no rights to post comments

You are here: Home Voyage en Asie Voyage en Corée du Sud Trek dans le parc naturel de Hallasan

Derniers commentaires