Voyage en Chine

Nos nombreux voyages dans cet immense pays

Visite des Trois sites de Confucius à Qufu

Post 27 June 2015 By In Voyage en Chine

Visite des Trois sites de Confucius à Qufu - 4.0 out of 5 based on 1 vote

Voici une étape vraiment agréable sur la ligne de TGV entre Shanghai et Pékin que je recommande aux amoureux de l'histoire et de la culture de la Chine, c'est la ville de Qufu, dans le Sud du Shandong. Qufu est la ville natale de Confucius, le grand penseur chinois, on peut visiter les trois sites de Confucius (三孔): le temple, le cimetière et la demeure de la famille ; c'est aussi une bourgade avec une atmosphère tranquille.

qufu

Depuis l'ouverture de la ligne à grande vitesse entre Shanghai et Pékin, la province du Shandong se trouve dans une position équidistante, donc privilégiée  pour faire un break de quelques jours entre les deux mégapoles. Il y a de nombreuses richesses culturelles et naturelles à découvrir dans cette région, avec avant tout la montagne de Taishan, considérée comme la plus importante des montagnes de Chine, mais aussi la ville de Qufu, au patrimoine culturel important (tous les deux ont des sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO).

Pour cette fois, nous décidons de nous arrêter à Qufu plutôt que d'aller à Taishan, peut être parce que l'on craignait la pluie et le brouillard en cette saison humide (d'ailleurs le temps a été voilé tout le séjour), et la ville en elle même semblait avoir gardé une ambiance tranquille et les temples impressionnants.

Depuis notre départ en train rapide de Hangzhou, il faut trois heures pour que le train nous dépose à la gare de Qufu East. La gare est comme souvent avec les nouvelles lignes à grande vitesse, un peu éloigné du centre ville, et il faut prendre un des nombreux taxis qui attendent (une vingtaine de minutes et 40RMB la course).

La vieille ville de Qufu a conservé ses murailles, moins grandes que celles de Xi'An mais superbes à la nuit tombée. Au centre de la ville, on trouve une grande tour carrée, Drum Tower, illuminée de nuit.

qufu

qufu

qufu

On ne trouvera pas un meilleur endroit pour diner que tout simplement sur une des tables installée face à la Drum Tower où le restaurant sert des spécialités de Qufu (Tofu, canard, soupe).

Le restaurant ne désemplira pas de la soirée, un flux de pousse-pousse apporte des clients au fur et à mesure. L'ambiance est vraiment sympathique.

Le lendemain, nous partons à la découverte des trois monuments de Confucius de Qufu. Ces trois monuments sont dénommés les 3 Kongs (三孔) en référence au nom chinois de Confucius, Kongzi. Il s'agit du temple de Confucius, de la maison de la famille de Confucius ainsi que le cimetière de Confucius.

En effet, Qufu est doté d'un très riche patrimoine. La ville de Qufu a bénéficié d'un statut spécial sous l'Empire, un statut de "duché" qui donnait aux descendants du sage des pouvoirs sur une grande partie des alentours de la ville ainsi que le pouvoir de lever les taxes. Les descendants directs de Confucius étaient aussi en charge des rites. Pour l'anecdote, le titre de duc a bien sur était supprimé par la RPC, mais il reste en vigueur dans la République de Chine à Taipei où un descendant direct de Confucius (la 79e génération) a conservé un bureau dans l'administration de l'île.

Le temple de Confucius est donc un énorme complexe, un des plus grands de Chine. Il a été édifié pour la dernière fois (après un énième incendie) sur la copie de la Cité Interdite de Pékin. Il se visite de l'entrée Sud jusqu'au Nord, les 9 bâtiments et parcs sont traversés par un axe central qui mesure 1300 mètres.

Le jour de notre visite, il y a déjà beaucoup de monde qui arpente les allées du temple.

qufu

qufu

Et il n'est pas évident de trouver la sérénité du lieu avec les différentes vagues de groupes armés de mégaphones. C'est en allant dans les chemins de traverses que l'on se retrouve anormalement tout seul.

qufu

qufu

qufu

Le parc est très vert, avec beaucoup de grands pins qui tranchent avec le rouge des murs. On retrouve des gravures sur les escaliers qui mènent d'un pavillon a l'autre.

qufu

qufu

qufu

Les toits sont décorés de statues.

qufu

qufu

Dans des pavillons, on trouve des stèles portées sur des carapaces de tortues sculptées avec des textes gravés par les différents empereurs.

qufu

Le hall de Dacheng se trouve au centre du temple, les colonnes qui supportent la structure de 32 mètres sont finement sculptées et représentent un dragon. Le bâtiment est splendide avec une décoration d'une grande finesse qui ne fait pas "neuf" comme certains bâtiments historiques chinois restaurés.

qufu

qufu

qufu

qufu

qufu

qufu

qufu

La porte vue de près

qufu

Dans les bâtiments annexes, on trouve une enfilade de bureaux tous identiques.

qufu

qufu

A l'arrière du temple principal, on trouve encore le pavillon dédié à la femme de Confucius.

qufu

qufu

En se promenant tranquillement dans les allées, on découvre des plus petits pavillons, il n'y a décidément quasiment personne qui s'aventure au delà de l'axe principal. Partout, les pins d'un beau vert tranchent avec la couleurs des murs et des toits.

qufu

qufu

qufu

qufu

qufu

qufu

Pour la suite de la visite, nous sortons du temple pour entrer dans la demeure des descendants de Confucius, situé à côté du temple. C'est depuis ces bâtiments que les descendants de Confucius élaboraient les rites et cérémonies et gouvernaient leur territoire, avec leur administration.

qufu

qufu

La maison de Confucius compte énormément de bâtiments, elle est considérée comme la résidence de style Ming la mieux conservée de Chine. On y trouve 152 bâtiments avec 480 pièces dont une tour refuge de quatre étages en cas d'attaque.

qufu

A l'arrière de la résidence, on trouve un très joli parc avec un étang.

qufu

qufu

Des artistes se sont installés dans le parc et jouent un air d'opéra chinois.

qufu

Depuis la guère civile, la famille directe de Confucius a quitté les lieux pour se réfugier à Taiwan, c'est aujourd'hui un musée.

qufu

Après avoir mangé des jiaozi dans la rue commerçante à proximité de la Drum Tower, nous montons dans un pousse pousse pour rejoindre le troisième site de Confucius de Qufu qui se trouve au Nord de la ville, à 3 kilomètres, le cimetière. Le cimetière de Confucius se trouve dans un grand parc laissé à peu près à l'état naturel dans lesquels ont été ensevelis le sage et ses descendants.

qufu

qufu

L'enceinte du cimetière fait 7,5 km, on y trouve les tombes de plus de 100 000 descendants de la famille, sur plus de 2000 ans. Aujourd'hui on peut voir environ 4000 stèles. Il est possible de faire le tour du parc à pieds, bien que la majorité des visiteurs préfèrent prendre le bus électrique.

qufu

qufu

qufu

L'intérêt est que l'on est les seuls à marcher, on profite donc du calme. Les tombes sont disséminées au milieu de la foret, les stèles sont peu à peu recouvertes par les herbes sauvages, certaines statues sont tombées, tout cela donne une ambiance particulière à ce lieu.

qufu

qufu

Les plus grandes stèles sont toutes édifiées de la même manière, avec une allée bordée d'animaux, puis une arche, deux gardiens et une stèle derrière laquelle on trouve un tumulus.

qufu

qufu

qufu

qufu

Nous terminons par la tombe de Confucius, qui n'est pas ostentatoire : un autel et un tumulus avec des pavillons autour.

qufu

qufu

Cette longue journée de découverte des trois sites de Confucius aura été très intéressante. Le maison et le temple de Confucius sont indéniablement un des plus beaux complexes de Chine, bien qu'en restauration et assaillis de visiteurs et le cimetière permet une balade très agréable.

Qufu est une étape culturelle que l'on recommande pour couper la route entre Shanghai et Pékin. Pour ceux qui ont un peu plus de temps, il est possible de continuer la découverte du patrimoine historique du Shandong par l'ascension de Taishan à Tai'an.

Damien

Damien

Passionné de voyage en Asie et de culture chinoise, et vivant entre la France et la Chine, je vous fais partager mes aventures dans ce pays au travers de ce blog.

You have no rights to post comments

You are here: Home Voyage en Chine Visite des Trois sites de Confucius à Qufu

Derniers commentaires