Depuis 2007 et de multiples voyages j'ai la chance de découvrir les différentes régions de cet immense pays fascinant et si attachant. 

Découvrez avec nous les sites les plus réputés ainsi que des endroits plus confidentiels dans nos carnets de voyage ou en cliquant sur la carte ci-dessous.

 

Je suis venu si souvent à Xiangyang et je n'avais jamais pris le temps de visiter la deuxième plus grande ville du Hubei derrière Wuhan. Il ne faut pas chercher longtemps sur Internet pour découvrir que Xiangyang n'est pas qu'une suite sans fin de longues avenues, d'immeubles identiques et d'usines Dongfeng, c'est aussi une ville historique qui a une histoire riche. La vieille ville de Xiangyang qui jouit d'une position stratégique, est toujours enserrée par sa muraille d'enceinte face au fleuve Han et le centre ville a été restauré, une visite de son patrimoine historique permet d'avoir une autre image de cette ville industrielle.

Wuhan est la capitale de la province du Hubei et aussi la ville la plus importante du centre de la Chine. Traversée par le Fleuve Bleu, cette mégapole s'est transformée très rapidement grace notamment à la puissance de son industrie automobile et elle est devenue une ville confortable. Depuis Wuhan, on peut rayonner en train dans tout le centre du pays, et accéder aux Trois Gorges par bateau de croisière... Air France propose même un vol direct Paris Wuhan alors que le nouveau terminal flambant neuf n'est pas terminé. Wuhan est donc un point de chute parfait pour découvrir le centre de la Chine.

De retour à Chongqing après quelques semaines, c'est avec étonnement que l'on découvre la ville se reveiller sous le soleil. Cette ville du centre du pays, anonyme au délà des frontières de la Chine est pourtant fascinante, et sa skyline est une des plus belles.

J'ai eu l'opportunité de passer plusieurs jours à Chongqing, cette ville incroyable du sud Ouest de la Chine, tête du dragon pour le développement des régions très peuplées mais pauvres du Sichuan et de l'Ouest. Chongqing est à mon avis une ville à part en Chine, désignée administrativement et abusivement comme la plus grande ville du monde (32 millions d'habitants mais une grande partie encore rurale), il y règne une ambiance particulière qui mérite de s'y attarder, sur la route des trois gorges du fleuve bleu.

Ayant passé quelques jours à Shenyang, j'ai été plutôt impressionné par cette ville qui à première vue ne semble pas très attirante. Shenyang est la plus grande ville du Nord Est de la Chine et son développement est notable, on n'est clairement pas dans une petite ville endormie de province, les projets immobiliers en cours sont ambitieux et la ville est vraiment agréable.

Le quartier d'affaires de Guomao est une des zones qui représentent le plus le Nouveau Pékin avec ses grandes tours déjà construites mais aussi les projets impressionnants en cours de chantier. Depuis le bar de l'hotel Yintai, on a une vue incroyable sur toute la ville, la Cité Interdite et les autres tours. Un balcon fantastique qui permet de voir Pékin sous un autre angle.

En cette froide journée d'hiver, nous profitons d'un peu de temps libre pour partir à la découverte de Nanjing, la capitale du Sud, une destination peu connue et peu courue des touristes étrangers. La région est en effet pas très touristique et les sites pas aussi majestueux que le nom chinois de la ville pourrait faire croire.

Après avoir visité plusieurs sections de la Muraille de Chine autour de Beijing, nous avions envie d'aller découvrir une autre section, Huanghua, dont certains guides parlent comme la Muraille de l'eau (水城), un nom intéressant qui nous attirait.

Les tours du tambour et de la cloche, Gulou et Zhonglou sont deux monuments de l'ancien Beijng mais aussi un des meilleurs points de vue sur le centre ville et les quartiers nouveaux composés de gratte ciel. Depuis ces tours, on peut apprécier la coupure géographique entre les deux périodes de la ville.

Le Temple de Confucius de Beijing se trouve à proximité du Temple des Lamas, il n'en a pas la grandeur mais sa proximité géographique en fait un bon complément après la visite de la Lamasserie Tibétaine de Beijing.