Recueil de mes carnets de voyages

Bienvenue sur mon blog ! Suivez moi en lisant mes carnets de voyage : depuis 2007 j'ai eu la chance de partir en voyage dans de nombreux endroits autour du monde que ce soit en Chine principalement, mais aussi en Asie et ailleurs. Basé en Chine depuis de nombreuses années, c'est avec beaucoup de plaisir que je prends la route et pars à la découverte de nouvelles contrées du pays, j'aime aussi revenir souvent dans des endroits que j'ai beaucoup apprécié pour les voir sous un angle différent. 

Seul, à deux ou en famille et avec des amis, ces voyages ont tous été une belle expérience que je veux garder en mémoire dans ce blog, mais aussi la partager à ceux qui sont à la recherche d'information ou simplement curieux.

 

Derniers articles publiés

Avant de quitter Coron, nous allons aux Hot Springs de la ville. Avec l'eau très chaude, pas facile de rester dans les bassins très longtemps... Autour, un décor de mangrove et la baie.

Aujourd’hui, nous prenons la bangka pour faire le parcours classique autour de Coron. Cette île formée de pains de sucre renferme de nombreuses splendeurs, que ce soit des lacs d'eau douce, des panoramas à couper le souffle, des plages paradisiaques ou des fonds marins très colorés.

Pour cette deuxième journée, la Bangka nous amène dans une autre zone de la baie de Coron, admirer les fonds marins naturels des jardins de coraux mais aussi une épave de bateau coulée pendant la deuxième guerre mondiale qui à marée basse est accessible sans bouteille.

Pour rejoindre Coron, il nous aura fallu presque deux jours, mais notre première sortie en Bangka est fantastique, avec des paysages qui à notre avis ont surclassé ceux que l'on avait vu en Thaïlande quelques mois auparavant. Après une heure de bangka sur une mer calme, on découvre des petites un chapelet d'îles posées sur une mer turquoise.

Quelques semaines après les fêtes de Nouvel An, nous avons la chance de revivre une période de fêtes avec le Nouvel An Chinois, et donc une opportunité de redécouvrir le magnifique archipel des Philippines, que l'on avait déjà visité en 2008. Cette fois, nous retournons à Palawan pour découvrir la région de Coron, puis nous passerons un séjour « sous marin » dans le Sud des Visayas entre Cebu et Siquijor. Les Philippines sont vraiment une destination à part en Asie, moins touristique que la Thaïlande, avec des paysages préservés et un patrimoine naturel exceptionnel.

Lors de cette deuxième journée d'excursion, nous prenons un bateau pour les sites les plus emblématiques de la baie d'El Nido, des montagnes de karst et une mer bleue turquoise sont au programme mais aussi un repas sur la plage d'une île presque déserte. On est seulement dérangé par un très gros varan habitué d'obtenir les carasses de poulet que les visiteurs lui accorde.

Après une journée de bus entre Puerto Princesa et El Nido, nous arrivons enfin dans ce petit village de pecheur logé au coeur d'un des pysages les plus fantastiques d'Asie : la Baie d'Along en mieux ou Koh Phi Phi sans les foules de touristes. A El Nido, nous trouvons un petit hotel qui donne sur la mer pour quelques euros mais il n'est pas facile de dormir le matin avec le concert des poules et l'absence d'électricité (pas de climatisation ou ventilateur donc malgré la chaleur suffocante). La journée nous partons dans des excursions en bateau dans les environs pour voir de près ces immenses montagnes de karst qui surgissent de la mer. On en prend plein les yeux !

A quelques heures au Nord de Puerto Princesa, se trouve la rivière souterraine la plus longue du monde et qui a été élue une des nouvelles merveilles de la nature. La route pour aller rejoindre le bateau est en terre, on passe des cases avec une famille dedans en soulevant un nuage de poussière. Le petit port où l'on prend le bateau est logé dans un site magnifique. Au delà de la rivière souterraine, le bord de mer est un des plus beaux que nous ayons vu et on commence à deviner ce que l'on va connaitre à El Nido avec des falaises de karst qui plongent dans le bleu de la mer. Par contre en elle même, la rivière souterraine est... sombre. On ne voit pas grand chose et c'est même un peu effrayant !!

Nous arrivons sur l'île de Palawan par l'aéroport de Puerto Princesa, ville capitale de l'île. Palawan est une île toute en longueur qui borde la mer de Chine du Sud. C'est une destination encore confidentielle mais au niveau des paysages, cela rappelle le Sud de la Thailande mais sans le vice et le coté mafia de l'industrie du tourisme local. C'est donc un endroit incroyable avec un bord de mer magnifique, notamment la Honda Bay à côté de Puerto Princesa où nous louons un bateau avec des italiens que nous rencontrons sur le quai.

Cebu est la deuxième ville des Philippines. Beaucoup plus petite que Manille, elle fait très provinciale. C'est en tout cas un hub très pratique pour voyager sans avoir à passer par Manille car c'est le centre de la célèbre compagnie aérienne low cost Cebu Pacific Air. Nous resterons une journée à Cebu et visitons le centre ville et le marché au trafic infernal.

Nous passons la journée à l'hotel de Bohol Beach Club pour une journée de repos. La plage est fantastique avec les cocotiers plantés et le sable blanc. L'eau est chaude et claire. Très peu de clients dans l'hotel à part un groupe de vacanciers coréens qui organise un karaoke sur la plage au coucher de soleil (beaucoup de coréens viennent aux Philippines en voyage organisé).

Pour faciliter nos déplacements sur Bohol, nous devons souvent demander à des motos. C'est ainsi que nous faisons connaissance avec un jeune philippin qui nous partage ses meilleurs plans sur l'île et c'est avec plaisir que nous passons la journée à circuler sur Panglao et en s'arretant dans un restaurant qui a une vue fantastique !

Les Chocolates Hills sont parmi les sites touristiques les plus appréciés des Philippins et beaucoup moins connus à l'étranger. C'est une journée très sympathique depuis Panglao de prendre le bus vers le centre de l'île de découvrir les terres. On y trouve aussi le Tarsier, plus petit mammifère et un fleuve boueux qui rappelle l'Amazonie.

Séjour exceptionnel sur Panglao Island au contact de la nature des Philippines et le sanctuaire sous-marin de Balicasag : accompagner les dauphins, voir des îles désertes (les même que l'on dessine quand on est enfant), et manger dans le parc naturel face à la plage. Une visite de Panglao Island est un des plus beaux secrets de toute l'Asie !!

Pour notre premier voyage aux Philippines, nous avons décidé de faire un tour de plusieurs îles et après avoir récupéré Myriam à Tagaytay, nous nous envolons pour Bohol pour notre première étape.Bohol est une île visitée par les touristes locaux, moins par les étrangers qui lui préfère Boracay. Bon choix pour nous, en cette période de saison humide Bohol visiblement connait un micro-climat moins tranché qui nous a permis d'avoir un temps superbe et de profiter pleinement de cette île expcetionnelle pendant une semaine !

Alors que Myriam termine sa mission à Tagaytay, je la rejoins pour prendre un peu de vacances et surtout découvrir les Philippines, qu'elle a apprécié que sous certains apects ces 8 derniers mois. Cette fois, nous décidons d'un itinéraire qui va nous faire voir trois îles et mixer des paysages entre nature et plage.

Les iles de Hong Island se situent à une heure de mer de Ao Nang, pour notre dernière journée en Thailande, nous prenons un bateau pour faire le tour des plages les plus intéressantes de ce petit archipel posé dans la baie. Encore une fois, le cadre est idyllique avec des plages de sable blanc nichées dans des criques calmes entourées de pains de sucres couverts de jungle luxuriante.

La plage de Railay est considérée comme une des plus belles plages du monde. Encerclée de pics de karst vertigineux qui attirent les grimpeurs du monde entier, le décor est splendide. Face à l’Ouest on apprécie le coucher de soleil et les couleurs du couchant en se promenant sur la longue plage de sable fin.

Ao Nang est une petite ville dépendante de Krabi au bord de la mer d'Andaman au Sud de la Thailande. Après deux heures de bateau depuis Koh Phi Phi puis une vingtaine de minutes de voiture, nous voilà dans la dernière étape de notre voyage. Ao Nang est célèbre pour ses fameuses falaises de karst qui bordent de jolies plages et qui plongent dans la mer bleue. Les îles autour de Ao Nang sont parmi les plus intéressantes à visiter et valent presque celles de Koh Phi Phi.

Pour notre dernière journée à Koh Phi Phi on profite de la plage de Koh Dalum et de la piscine à débordement en retrait avec une vue "infinie" sur la mer turquoise de la baie.

L'île de Bamboo Island est située au Nord de Koh Phi Phi, encore une fois les plages du Sud de la Thailande méritent vraiment leur réputation car on en a pris plein les yeux. L'eau cristalline, les teintes bleu turquoise, le sable blanc et doux, la jungle en arrière plan, à Bamboo Island on est complètement dans le cliché thaïlandais parfait !

Depuis la baie de Koh Dalum, on peut louer des kayak et pagayer en direction de plages un peu plus à l'écart. Après une bonne baignade et snorkeling à Monkey Beach, nous traversons la baie pour voir le soleil se coucher sur l'île de Koh Phi Phi.

L'île de Koh Phi Phi est en fait constitué de deux îles. La plus petite, Phi Phi Leh se visite à la journée au départ de Phi Phi Don, l'île principale. C'est sur cette île constituée d'impressionnants pains de sucre couverts de jungle que l'on découvre une des splendeurs de la Mer d'Andaman. Jamais vu une telle palette de bleu sur la mer, entre le turquoise, le bleu pale, le bleu clair ou foncé, c'est tout simplement un de nos meilleurs souvenirs de voyage (article photo).

Nous prenons le bateau en direction de Koh Phi Phi, île considérée comme une des plus belles de Thailande. Après deux heures de traversée, nous passons la fin de la journée sur la plage de Koh Dalum, magnifique baie au sable pale, à l'eau turquoise entourée de pics de karst.

Phuket est l'île la plus touristique de Thailande, dôtée d'un aéroport international, ce n'est pas vraiment une destination hors des sentiers battus, mais un très bon point de départ pour découvrir le Sud de la Thailande et la côte d'Andaman avec en plus des hotels de très bonne qualité très abordables. Nous passerons donc quelques jours sur la plage de Bangtao, grande plage de sable blanc.

Dernière journée à Bangkok, les manifestations sont moins importantes et nous pouvons continuer notre programme de visite de Bangkok. La dernière fois, je n'avais pas pu visiter le Grand Palais, c'est donc une bonne occasion de retourner sur les bords du fleuve Chao Praya et de visiter cet immense complexe royal au coeur de Bangkok.

Pour ce deuxième jour à Bangkok, nous restons dans le quartier de Victory Monument, dehors le bruit des manifestants qui s'opposent au gouvernement ressemble à un bourdonnement continu de vuvuzela. La télévision diffuse des images de manifestations monstres et nous allons voir cela de plus près.

Pour notre premier jour à Bangkok, nous décidons d'aller visiter tranquillement le Wat Arun, un des monuments les plus intéressants de la ville, puis de traverser le fleuve Chao Praya pour continuer la visite par le Wat Pho où siège l'immense Bouddha allongé.

Pour cette fin d'année, alors que la fraicheur laisse la place au froid glacial à Shanghai, c'est le bon moment pour prendre une bonne dose de soleil tropical en Asie du Sud Est. Après le Cambodge l'année dernière, nous voulions aller en Thailande, ce sera la deuxième fois pour moi et la première fois pour Myriam. Ce qui nous décide est la présence de mon cousin à Bangkok, une bonne raison pour organiser un petit voyage dans le sud du pay, sur le thème des îles de la Mer d'Andaman.

Halte sur la route de Bangkok vers le Sud, Chumphon est vraiment une ville de province agréable et les plages alentour donnent une image plus authentique de la Thailande, comparé avec Pukhet.

Koh Phi Phi est la perle des îles de Thailande. Cette île émerveille le visiteur et les activités offertes sont innombrables.

Passage dans la plus grande île de Thailande, qui est aussi le coeur touristique de la région...

La grande ville du Nord a toujours fascinée les voyageurs à la recherche du Triangle d’Or. La ville, malgré sa taille, n’a strictement rien à voir avec Bangkok. On est ici dans une fière ville de province, agréable et surtout un centre culturel et religieux de premier ordre en Thaïlande.

Sukhothai est connue comme la capitale du premier royaume Thaï. Il ne reste aujourd’hui que des vestiges qui témoignent de la grandeur et la puissance de Sukhothai. Ils se visitent le plus simplement en moto car ils sont éparpillés dans la jungle autour de la nouvelle ville de Sukhothai.

Bangkok est la capitale du royaume de Thailande, c’est une mégapole de 6 millions d’habitants qui ressemble à de nombreuses autres capitales asiatique : tentaculaire, polluée, dense, sale, complexe, attachante.

Une grosse promo chez Qatar Airways et un mois de libre font que sur un coup de tête, nous sautons dans le premier avion direction Bangkok, à la découverte de la capitale de la Thaïlande, sa capitale, le Nord et un petit séjour dans le Sud à Koh Phi Phi. Un beau voyage malgré la pluie récurrente et la non préparation.

Alors que la tempête souffle au dehors, nous décidons de visiter le musée du Teddy Bear qui était recommandé par les sites chinois comme Baidu. C'est un petit musée qui se trouve dans la station balnéaire de Jungmun et qui s'adresse surtout aux enfants et aux amoureux de la célèbre peluche.

Depuis le centre ville de Seogwipo on peut visiter de superbes cascades, dans un rayon d'une demi heure à pied. La plus impressionnante est la cascade de Jeongbang qui se jette dans la mer depuis une vingtaine de mètres. Cette cascade est en soi superbe mais sa position face à la mer déchainée lui donne un aspect unique, c'est d'ailleurs la seule cascade d'Asie qui se jette directement dans la mer. La seconde cascade, encore plus près du centre ville, se trouve au fond d'une petite vallée verdoyante. Enfin, en remontant vers Seogwipo, on peut admirer la falaise de Oedolgae avec le Lonely Rock et avoir une vue dégagée sur la Mer de Chine. Une superbe journée dans la nature subtropicale du Sud de Jeju.

Sur la route de Seogwipo pour la deuxième partie de notre séjour, nous passons l'après midi dans le parc botanique de Hallim sur la côte Ouest de Jeju. Ce parc a été créé en 1971 pour présenter les spécificités de l'île de Jeju au même endroit. C'est pourquoi, on peut visiter un village traditionnel, traverser une véritable grottes de lave, se balader dans des champs de fleurs de colza avec des cerisiers en fleurs.

Au centre de Jeju, le volcan de Hallasan domine tous les autres. Il culmine à 1900 mètres d'altitude, c'est même le plus haut sommet de toute la Corée du Sud. Son cône escarpé est magnifique depuis l'avion lorsque l'on descend sur l'aéroport de Jeju. Lors d'un voyage à Jeju, il faut absolument garder une journée pour faire un trek dans ce parc naturel inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, pour le panorama sur la chaine volcanique, la nature vierge et préservée et le challenge sportif que cela représente. Alors que l'hiver au sommet vient de se terminer, nous n'avons pas pu profiter d'une nature en fleur, il aurait fallu venir quelques semaines plus tard, mais on était quand même fiers d'avoir réussi cette marche, nos courbatures le lendemain nous ont laissé un bon souvenir aussi.