Sur un coup de tête on s'envole en Thailande pour passer un mois de Bangkok au Nord humide puis aux îles de la Mer d'Andaman. Malgré l'impréparation de ce voyage, nous serons vraiment conquis par les paysages de la Thailande et l'ambiance en général, surtout dans les régions du Nord du pays avec les ruines du royaume de Sukhotai que l'on visite en scooter, la nature luxuriante de la campagne autour de Chiang Mai. Les îles de la mer d'Andaman sont sans doute magnifiques, mais la saison des pluies ne leur rend pas le plus bel hommage.

 

Une grosse promo chez Qatar Airways et un mois de libre font que sur un coup de tête, nous sautons dans le premier avion direction Bangkok, à la découverte de la capitale de la Thaïlande, sa capitale, le Nord et un petit séjour dans le Sud à Koh Phi Phi. Un beau voyage malgré la pluie récurrente et la non préparation.

Bangkok est la capitale du royaume de Thailande, c’est une mégapole de 6 millions d’habitants qui ressemble à de nombreuses autres capitales asiatique : tentaculaire, polluée, dense, sale, complexe, attachante.

Sukhothai est connue comme la capitale du premier royaume Thaï. Il ne reste aujourd’hui que des vestiges qui témoignent de la grandeur et la puissance de Sukhothai. Ils se visitent le plus simplement en moto car ils sont éparpillés dans la jungle autour de la nouvelle ville de Sukhothai.

La grande ville du Nord a toujours fascinée les voyageurs à la recherche du Triangle d’Or. La ville, malgré sa taille, n’a strictement rien à voir avec Bangkok. On est ici dans une fière ville de province, agréable et surtout un centre culturel et religieux de premier ordre en Thaïlande.

Passage dans la plus grande île de Thailande, qui est aussi le coeur touristique de la région...

Koh Phi Phi est la perle des îles de Thailande. Cette île émerveille le visiteur et les activités offertes sont innombrables.

Halte sur la route de Bangkok vers le Sud, Chumphon est vraiment une ville de province agréable et les plages alentour donnent une image plus authentique de la Thailande, comparé avec Pukhet.