Depuis 2007 et de multiples voyages j'ai la chance de découvrir les différentes régions de cet immense pays fascinant et si attachant. Après avoir habité à Shanghai, Chengdu, Zhuhai, Shanghai à nouveau, aujourd'hui j'habite à Hangzhou, dans le Zhejiang, une charmante ville très développée de quelques 10 millions d'habitants à un peu moins de deux heures de route au Sud de Shanghai. De par mon activité professionnelle, je suis amené à beaucoup circuler sur les routes de Chine, ce qui, quand le temps le permet, est une très bonne occasion de voyager.

Découvrez ainsi avec nous les sites les plus réputés ainsi que des endroits plus confidentiels dans nos carnets de voyage ou en cliquant sur la carte ci-dessous.

 

Derniers articles publiés

De passage en Mongolie Intérieure, je me rends sur le plateau Mongol où se trouve les paysages de grasslands, cette immensité de prairie qui s'étend plus loin que le regard ne pourrait voir/ Malgré tout, ce n'est plus la saison touristique, c'est donc un paysage de début d'hiver, sec, vide, que je trouve à Xilamuren, au Nord de Hohhot.

Hohhot est la capitale de la région autonome de Mongolie Intérieure, cette immense région aride est connue pour ses paysages de steppes et de déserts, elle sépare le monde chinois du monde des nomades depuis toujours dans l'histoire. Hohhot est une grande cité plutôt riche et agréable, avec des sites historiques intéressants voir étonnants, de l'époque ou les Mongols et les Tibétains étaient des alliés politiques et religieux, que l'on peut découvrir dans le centre ville, malgré les restrictions du au COVID.

Les caves de Yungang ont été creusées par la dynastie des Wei du Nord à proximité de leur capitale Datong à des fins religieuses bouddhiques, Datong a attiré des influences de tout le continent d'Eurasie grâce à la route de la soie. Je ne m'attendais pas à un tel impact, les caves de Yungang sont réellement une des plus grandes splendeurs de la Chine et un trésor artistique qui m'a ébloui par tant de beauté, tant de couleurs, tant de finesse.

Datong est aujourd'hui une petite ville du Nord du Shanxi réputée pour ses mines de charbon. Mais ce serait dommage de résumer Datong seulement à sa partie industrielle, c'est aussi une ville historique impériale qui recèle de nombreux sites touristiques d'intérêt. Le centre ville de Datong qui a subi une restauration de grande envergure qui n'est pas finie donne un résultat étonnant mérite vraiment une visite approfondie, notamment ses murailles qui s'illuminent le soir venu.

Hengshan fait partie des cinq montagnes directionnelles traditionnellement en Chine. Elle représente la montagne du Nord et culmine à 2000 mètres d'altitude au dessus du Nord du Shanxi. De nombreux temples ont été construits dans la montagne, et on y trouve une des merveilles architecturales du pays, le temple suspendu construit dans la falaise. Ce temple incroyable mérite vraiment de faire la route jusqu'au Hengshan depuis Datong !

Dans une partie du Nord de la Chine on a parfois l'impression d'être téléporté dans le Sud Ouest Américain. Cette région fait la part belle aux paysages minéraux, du Shanxi au Gansu, il existe de superbes sites qui ne manquent plus que d'être découvert par les voyageurs et photographes. A une trentaine de kilomètres de Datong, on trouve un parc très particulier où l'on se promène au milieu d'un paysage étonnant de falaises colorées qui mérite le détour.

Pingyao est un joyau du patrimoine chinois. Cette petite ville au Sud de Taiyuan a été un centre financier important pour les dernières dynasties impériales, la richesse de la ville, avec ses ruelles protégée derrière une épaisse muraille a pu traverser les ages et on peut y trouver une certaine atmosphère qui nous ramène quelques siècles dans le passé. Bien entendu, une telle merveille a été rapidement inscrite sur les tablettes des voyagistes et on partage la découverte de Pingyao avec un flot continu de touristes, et la ville a subi des transformations malheureuses face à cette pression touristiques mais on peut quand même trouver des endroits de complète sérénité.

L'immense campus de Huawei, un des plus grands fabricants mondiaux de télécommunication a été installé au bord du lac Songshan à Dongguan au Nord de Shenzhen. C'est devenu un lieu de visite assez couru car son architecture s'est très largement inspirée de douze villes européennes afin d'abriter les immenses bureaux de R&D pour environ 25 000 employés sur 9km2. Lors d'une visite chez Huawei, nous sommes restés un peu sur le campus pour en découvrir l'architecture à bord du Huawei train, impressionnant ! 

Guiyang est la capitale de la région du Guizhou, dans le Sud Ouest de la Chine. Riche d’un point de vue touristique, avec des paysages à couper le souffle, et des montagnes peuplées de minorités, cette province est une des plus pauvre du pays, et cela se ressent lorsque l’on marche dans Guiyang. On ne peut pas dire que l’on ressent de la pauvreté mais on sent un décalage de développement évident avec les autres capitales de province chinoises que j’ai visité. Pour une journée à Guiyang, nous avons visité le parc de Qianlingshan réputé pour ses colonies de singes puis sommes allés admirer la vue de nuit sur le pavillon de Jiaxiu.

La région du Guizhou dans le Sud Ouest de la Chine fait partie des régions les moins développées du pays, mais aussi une des plus rurales. Le terrain accidenté est magnifique, les montagnes sont presque toujours enveloppées d’un voile nuageux brumeux, la végétation est luxuriante et il pleut beaucoup ici, de nombreuses minorités ont construit des villages et développées leur propre culture pendant des siècles. Le village de Xijiang à proximité de Kaili est le plus gros village de la minorité Miao, construit à flanc de collines, il est déjà très développé pour le tourisme mais permet de découvrir leur culture dans un paysage époustouflant.

A une cinquantaine de kilomètres, la ville de Shaoxing est une des capitales du textile, une ville industrielle mais qui a réussi à conserver une partie de son centre ville traversé par des canaux et de maisons blanches aux toits noirs, typiques du Sud du fleuve Yantze. Il faut faire vite néanmoins, la ville vit sous la pression immobilière et l'on voit un peu partout soit des chantiers de destruction de ces vieux quartiers, soit le fameux caractère "à démolir" peint à la bombe rouge sur le mur principal.

Dans la province maritime du Liaoning du Nord Est de la Chine se trouve un phénomène naturel étonnant récemment révélé par des sites de voyage comme Tripadvsior, c’est la plage rouge de Panjin. Cette « plage » est en fait une grande étendue de terre mouillée par les marées dans l’estuaire du Liaodong sur laquelle poussent de petites plantes dont les feuilles prennent une teinte rouge en automne. Cette particularité se retrouve à différents endroits de la mer de Bohai, notamment dans l’estuaire du Fleuve Jaune dans le Shandong, mais c’est à Panjin que la zone a été aménagée, c’est la principale attraction de Panjin, une ville industrielle relativement prospère tournée vers la pétrochimie

Jinan est la capitale de la province maritime du Shandong mais elle se situe au cœur des terres fertiles de cette région réputée pour son agriculture. Située entre Beijing et Shanghai elle bénéficie d’une économie prospère mais sa taille humaine lui donne cette atmosphère provinciale très agréable. Jinan est réputée pour ses nombreuses sources résurgentes du sol calcaire, qui se déversent toutes dans le lac Daming au Nord de l’ancien centre-ville. Ces sources et bassins couleur turquoise ont été contées par de nombreux artistes classiques que les écoliers chinois apprennent à l’école. On peut visiter plusieurs parcs construits autour des sources résurgentes avec de très beaux bâtiments. Ce sont les attractions principales de Jinan qui n’est pas du tout une ville touristique, surtout à comparer des « poids lourds de la région » que sont Taishan, Qingdao ou Qufu.

En cette fin d'année, je me retrouve à Shanghai pour quelques jours et je profite d'une matinée qui s'annonce très claire pour régler mon réveil très tôt, avec l'objectif de réussir à assister au lever de soleil sur le Bund. J'avais déjà vu des photos sur Internet et il me semble que l'aurore est le meilleur moment pour visiter cet endroit. A 4h45 le réveil est difficile, surtout après une longue semaine en déplacement avec déjà 5000km de voyage au compteur...

C’est avec beaucoup de plaisir que je quitte les températures hivernales qui se sont abattues sur l’est de la Chine pour une destination bien plus clémente en ce mois de Novembre, le Guangdong et plus précisément Guangzhou pour un court week-end d’exploration avant d’entamer une semaine dans la région.

Hangzhou et ses environs se prêtent parfaitement à une découverte en automne, le ciel y prend cette teinte douce qui s'accorde parfaitement avec les arbres et la température est vraiment agréable pour être à l'extérieur. On vous emmène avec nous depuis l'ancien campus de l'université du Zhejiang à l'architecture inspiré des campus américains, lové dans une nature luxuriante, jusqu'à la forêt de bambous, et pour finir un coucher de soleil impromptu sur le lac de l'Ouest.

Chongqing et Chengdu sont les deux grandes villes historiques de la province du Sichuan, puis du fait de sa taille que par son emplacement à la périphérie de la région, Chongqing a été détachée de la région et directement placée sous administration centrale en 1997. Ces deux villes sont des fausses jumelles, bien que proche elles sont très différentes. Grâce à des liaisons faciles en train ou en voiture on peut envisager la visite des deux villes lors du même séjour dans la province pour en découvrir les points communs et les différences, avant de s’aventurer dans les parties les plus montagneuses du Sichuan.

Situé à la frontière avec la région autonome de Hong Kong, Shenzhen est devenue une des villes les plus intéressantes de Chine. Grâce à une économie florissante, c’est une tête de proue de la Chine moderne qui pourrait supplanter Hong Kong, lors d’un passage dans la ville, je profite pour en découvrir quelques facettes.

Un peu plus de 2 heures de route de Hangzhou se trouve le lac des mille îles, Qiandaohu en chinois, créé par une retenue et qui a créé un paysage vraiment étonnant d'un immense lac parsemé de très nombreux îlots, je n'ai pas compté si il y avait vraiment mille îles, mais pour sur elles sont plusieurs centaines. De nombreux resorts colossaux ont été construit autour du lac et sont parfaits pour un week-end loin de la ville.

Alors que je logeais cette semaine à proximité de Huangshan, j’ai profité d’un week-end plutôt ensoleillé pour gravir la montagne la plus connue, et la plus courue de Chine. Les paysages des Montagnes Jaunes ont toujours attiré les visiteurs et les artistes, les pics de granit sur lesquels sont accrochés des pins au-dessus du vide sont un classique de la peinture chinoise et contempler ce paysage sous nos yeux est vraiment magnifique. Un endroit aussi connu mondialement a aussi une face moins agréable, il faut composer avec un nombre incroyable, vraiment incroyable, de touristes et des prix élevés pour la Chine.

Nanjing est assurément une ville qui n'attire pas les foules de touristes. Il n'y a pas à Nanjing de grands monuments connus ou de paysages à couper le souffle, mais une ville industrieuse, tournée vers la modernité qui a quand même assez de choses à découvrir pour un week end, à un peu plus d'une heure de Shanghai. Attention, il est évident que ce n'est pas ici que l'on va en avoir pleins les yeux, mais quand même il y a cette muraille impressionnante qui fait encore presque le tour de la ville, la plus grande du monde, ce parc avec son lac plein de nénuphars  en ce début d'été, et un nouveau quartier d'affaires avec de belles tours que l'on peut apercevoir de très loin. Rien de mieux que de louer un vélo et de partir à l'assaut des rues de cette ville !

En début de matinée, nous partons pour un road trip à l’américaine, version Nord-Ouest chinois. Nous allons remonter le Fleuve Jaune sur une route au paysage minéral qui rappelle l’Ouest américain avant de remonter tranquillement vers Yinchuan avec une incursion imprévue en Mongolie Intérieure dont les paysages nous ont ébloui.

Aujourd’hui nous quittons Yinchuan pour rouler plein Sud en remontant le Fleuve Jaune en direction de Zhongwei à l’extrême Ouest du Ningxia. Pour couper la route en deux étapes, nous nous arrêtons à Wuzhong pour visiter le site des 108 stupas et les gorges du Fleuve Jaune. Avant de passer la fin de la journée dans les dunes du désert de Tengger.

Quelques jours dans le Nord-Ouest de la Chine, dans la minuscule région du Ningxia traversée par le Fleuve Jaune, sur les traces de la première civilisation chinoise, et surtout à la découverte d’un condensé de majestueux paysages arides : désert de sable, grasslands verdoyantes, montagnes ocres. Nous commençons notre exploration par la ville de Yinchuan, capitale de la province autonome du Ningxia qui offre un mélage étonnant de culture chinoise influencée par l'islam venu par la route de la soie.

Dalian est situé à une position stratégique au Nord Est de la Chine tout au bout d'une longue péninsule qui s'enfonce dans la Mer Jaune et profite donc d'un climat très agréable, parfait pour une visite pendant les trois jours de vacances du 1er Mai. C'est un très bon choix pour éviter la foule immense qui envahi les sites touristiques chinois pendant cette période, d'autant plus que la ville en elle-même est très intéressante et les sites naturels bien mis en valeur.

En visite à Lanzhou, dans le Nord Ouest de la Chine, on est immédiatement frappé par ce beau ciel bleu et à l'opposé de cette brume qui recouvre souvent les villes de la côte à la chaleur humide. Ici on se trouve au centre géographique de la Chine et pourtant on a l'impression d'avoir déjà changé de territoire, d'être déjà bien enfoncé dans le cœur du continent asiatique.

La région du Zhejiang au Sud de Shanghai se prête parfaitement à un week-end dans la nature avec des site très intéressants et pas très courus, notamment des vieux villages en bordure de rivière, des rizières en terrasse et des sites naturelles uniques.

Pour ce court séjour à Hong Kong, je décide de passer le peu de temps que j'a à disposition à la recherche de spots photos sympa. La plupart sont plutôt connus et facilement disponibles sur Internet, mais parfois il n'est pas évident de trouver la localisation exacte. Si cela vous intéresse, suivez le guide ici…

Je posterai les adresses exactes plus tard (besoin d'un accès à Google Maps)

En déplacement à Tianjin, je profite du week-end pour flâner dans les rues de cette ville que j'ai vraiment particulièrement appréciée, entre ces vieux quartiers du centre pleins de charme et les grands buildings modernes, une atmosphère tranquille par rapport à Shanghai ou Beijing que l'on profite à pieds ou à vélo.

Hong Kong est indéniablement une des villes les plus peuplées et denses au monde. Et pourtant il est possible de découvrir un aspect très différent de cette mégapole sans nécessairement s'éloigner très loin du centre. Dans la partie la plus orientale des Nouveaux Territoires on peut trouver une nature préservée dans un superbe parc national, un décor sauvage en bord d'océan tellement inattendu à Hong Kong ! On vous emmène avec nous sur les sentiers du littoral vers d'immenses baies au sable fin et eau magnifiquement bleue, à moins d'une heure de Central.