Recueil de mes carnets de voyages

Bienvenue sur mon blog ! Suivez moi en lisant mes carnets de voyage : depuis 2007 j'ai eu la chance de partir en voyage dans de nombreux endroits autour du monde que ce soit en Chine principalement, mais aussi en Asie et ailleurs. Basé en Chine depuis de nombreuses années, c'est avec beaucoup de plaisir que je prends la route et pars à la découverte de nouvelles contrées du pays, j'aime aussi revenir souvent dans des endroits que j'ai beaucoup apprécié pour les voir sous un angle différent. 

Seul, à deux ou en famille et avec des amis, ces voyages ont tous été une belle expérience que je veux garder en mémoire dans ce blog, mais aussi la partager à ceux qui sont à la recherche d'information ou simplement curieux.

 

Derniers articles publiés

Sukhothai est connue comme la capitale du premier royaume Thaï. Il ne reste aujourd’hui que des vestiges qui témoignent de la grandeur et la puissance de Sukhothai. Ils se visitent le plus simplement en moto car ils sont éparpillés dans la jungle autour de la nouvelle ville de Sukhothai.

Bangkok est la capitale du royaume de Thailande, c’est une mégapole de 6 millions d’habitants qui ressemble à de nombreuses autres capitales asiatique : tentaculaire, polluée, dense, sale, complexe, attachante.

Une grosse promo chez Qatar Airways et un mois de libre font que sur un coup de tête, nous sautons dans le premier avion direction Bangkok, à la découverte de la capitale de la Thaïlande, sa capitale, le Nord et un petit séjour dans le Sud à Koh Phi Phi. Un beau voyage malgré la pluie récurrente et la non préparation.

L'Ile Aux Cerfs est considérée par beaucoup comme une des plus belles plages du monde, au moins une des plus belles plages de l'Ile Maurice. Nous partons à la journée sur cette célèbre plage, qui mérite vraiment sa réputation.

Journée sur les routes à la découverte des beaux paysages de l'Ile Maurice, entre foret tropicale, bord de mer, cascades et terres multicolores, mais surtout des vues magnifiques sur l'île depuis les hauts volcans du centre.

Le jardin botanique de Port Louis est une ballade intéressante pour changer de la plage, on y trouve un grand parc pour se promener au milieu de plantes tropicales.

Port Louis est la capitale de Maurice, c'est une petite ville située en front de mer que l'on a trouvé très cosmopolite et beaucoup plus propre qu'une ville asiatique. Nous passerons une après midi à flâner dans les rues de Port Louis.

Notre hôtel se situe vers Pointe aux Piments, un endroit très agréable à partir duquel on rayonnera à la journée. La plage étant orienté à l'Ouest, on a pu assister à de superbes couchers de soleil tous les soirs.

Un voyage sur une île de l’Océan Indien à l’île Maurice. C’est la première fois pour nous de découvrir cette région connue pour la beauté de ses paysages de plages de sable fin, de ciel bleu et de palmiers. Nous resterons en bord de mer à Pointe aux Piments puis ferons quelques ballades autour de l’île, à la capitale Port Louis et sur la magnifique plage de l’Ile Aux Cerfs.   

A Saint Petersbourg, nous arrivons au petit matin depuis la Carélie toute proche. Nous faisons un tour touristique assez classique de la ville. L'eau tient une place importante à Saint Petersbourg, nous le remarquons en visitant les canaux et le fleuve Neva. On a l'impression de visiter une ville Européenne, malgré les églises coiffés de bulbes colorés. Ensuite nous allons à Petergof pour visiter le Palais édifié par Pierre Le Grand en s'inspirant de Versailles.

Après une nuit de train, nous arrivons à Petrozavodsk, en Carélie. La gare n'est pas belle, les quartiers traversés en train autour sont très sales, les routes défoncées, le ravalement de façade oublié depuis longtemps. La ville de Petrozavodsk se situe au bord du lac Onega, le deuxième plus grand lac d'Europe. Finalement la ville se révèlera plutôt agréable, surtout que la saison touristique n'étant pas commencée, on est coincé ici dans l'attente d'un bateau. Finalement, on embarque avec un bateau de ravitaillement et notre séjour prendra une tournure vraiment imprévue.

On a tous l'impression de tous connaitre Moscou, des milliers de films d'espionnage américains se déroulent souvent chez les méchants soviétiques et nous ont habitué à ses monuments : la Place Rouge, le Kremlin, la cathédrale en forme de bulbes colorés. C'est effectivement impressionnant de mettre le pied dans ce haut lieu du XXe siècle, avec le mausolée de Lénine face à nous.

Alors que nous avons dix jours de vacances en Mai, nous décidons de partir sans vraiment l'avoir prévu à Moscou. En fait, nous voulions partir à Istanbul (oui je sais, rien à voir) mais une offre promotionnelle sur le site de Austrian Airlines nous a fait changer d'avis et de destination. Avant de poser le pied dans un pays inconnu, on porte toujours avec nous nos idées. Pour ma part, j'ai toujours rêvé de visiter Moscou et la Russie en général, ce pays qui joue souvent le rôle de méchant dans les films de Hollywood semble si mystérieux qu'il nous attire, et on a bien envie de voir en vrai tous ces « décors » de films d'espionnage, mais aussi de sentir la puissance de l'Histoire du XXe siècle qui s'est en partie joué ici.

Lors de cette deuxième journée d'excursion, nous prenons un bateau pour les sites les plus emblématiques de la baie d'El Nido, des montagnes de karst et une mer bleue turquoise sont au programme mais aussi un repas sur la plage d'une île presque déserte. On est seulement dérangé par un très gros varan habitué d'obtenir les carasses de poulet que les visiteurs lui accorde.

Après une journée de bus entre Puerto Princesa et El Nido, nous arrivons enfin dans ce petit village de pecheur logé au coeur d'un des pysages les plus fantastiques d'Asie : la Baie d'Along en mieux ou Koh Phi Phi sans les foules de touristes. A El Nido, nous trouvons un petit hotel qui donne sur la mer pour quelques euros mais il n'est pas facile de dormir le matin avec le concert des poules et l'absence d'électricité (pas de climatisation ou ventilateur donc malgré la chaleur suffocante). La journée nous partons dans des excursions en bateau dans les environs pour voir de près ces immenses montagnes de karst qui surgissent de la mer. On en prend plein les yeux !

A quelques heures au Nord de Puerto Princesa, se trouve la rivière souterraine la plus longue du monde et qui a été élue une des nouvelles merveilles de la nature. La route pour aller rejoindre le bateau est en terre, on passe des cases avec une famille dedans en soulevant un nuage de poussière. Le petit port où l'on prend le bateau est logé dans un site magnifique. Au delà de la rivière souterraine, le bord de mer est un des plus beaux que nous ayons vu et on commence à deviner ce que l'on va connaitre à El Nido avec des falaises de karst qui plongent dans le bleu de la mer. Par contre en elle même, la rivière souterraine est... sombre. On ne voit pas grand chose et c'est même un peu effrayant !!

Nous arrivons sur l'île de Palawan par l'aéroport de Puerto Princesa, ville capitale de l'île. Palawan est une île toute en longueur qui borde la mer de Chine du Sud. C'est une destination encore confidentielle mais au niveau des paysages, cela rappelle le Sud de la Thailande mais sans le vice et le coté mafia de l'industrie du tourisme local. C'est donc un endroit incroyable avec un bord de mer magnifique, notamment la Honda Bay à côté de Puerto Princesa où nous louons un bateau avec des italiens que nous rencontrons sur le quai.

Cebu est la deuxième ville des Philippines. Beaucoup plus petite que Manille, elle fait très provinciale. C'est en tout cas un hub très pratique pour voyager sans avoir à passer par Manille car c'est le centre de la célèbre compagnie aérienne low cost Cebu Pacific Air. Nous resterons une journée à Cebu et visitons le centre ville et le marché au trafic infernal.

Nous passons la journée à l'hotel de Bohol Beach Club pour une journée de repos. La plage est fantastique avec les cocotiers plantés et le sable blanc. L'eau est chaude et claire. Très peu de clients dans l'hotel à part un groupe de vacanciers coréens qui organise un karaoke sur la plage au coucher de soleil (beaucoup de coréens viennent aux Philippines en voyage organisé).

Pour faciliter nos déplacements sur Bohol, nous devons souvent demander à des motos. C'est ainsi que nous faisons connaissance avec un jeune philippin qui nous partage ses meilleurs plans sur l'île et c'est avec plaisir que nous passons la journée à circuler sur Panglao et en s'arretant dans un restaurant qui a une vue fantastique !

Les Chocolates Hills sont parmi les sites touristiques les plus appréciés des Philippins et beaucoup moins connus à l'étranger. C'est une journée très sympathique depuis Panglao de prendre le bus vers le centre de l'île de découvrir les terres. On y trouve aussi le Tarsier, plus petit mammifère et un fleuve boueux qui rappelle l'Amazonie.

Séjour exceptionnel sur Panglao Island au contact de la nature des Philippines et le sanctuaire sous-marin de Balicasag : accompagner les dauphins, voir des îles désertes (les même que l'on dessine quand on est enfant), et manger dans le parc naturel face à la plage. Une visite de Panglao Island est un des plus beaux secrets de toute l'Asie !!

Pour notre premier voyage aux Philippines, nous avons décidé de faire un tour de plusieurs îles et après avoir récupéré Myriam à Tagaytay, nous nous envolons pour Bohol pour notre première étape.Bohol est une île visitée par les touristes locaux, moins par les étrangers qui lui préfère Boracay. Bon choix pour nous, en cette période de saison humide Bohol visiblement connait un micro-climat moins tranché qui nous a permis d'avoir un temps superbe et de profiter pleinement de cette île expcetionnelle pendant une semaine !

Alors que Myriam termine sa mission à Tagaytay, je la rejoins pour prendre un peu de vacances et surtout découvrir les Philippines, qu'elle a apprécié que sous certains apects ces 8 derniers mois. Cette fois, nous décidons d'un itinéraire qui va nous faire voir trois îles et mixer des paysages entre nature et plage.

Pour mon stage, je quitte Chengdu direction Zhuhai. Un vol de 2000 kilomètres plus tard, arrivée à Guangzhou, une autre Chine pourtant la même Chine. Il fait chaud, c’est étouffant. Tout est plus cher, les routes sont en bon état et les bus ne klaxonnent pas. Les gens ont la peau plus foncée, oubliés les manteaux épais, tout le monde porte des vêtements d’été.

Canton est la grande ville du Sud de la Chine. Proche de Hong-Kong elle a été la première à bénéficier de la politique d'ouverture à l'économie de marché. La réputation tenace de Canton comme une ville sale et dangereuse est fausse, la région de Canton vise même à devenir la Silicon Valley de Chine.

La minorité hakka est disséminée dans les montagnes du Sud Est de la Chine, entre le Hunan, le Guangdong et le Fujian. Ils ont construit des batiments qui sont des immeubles avant l'ère des villes verticales et la spécificité de leur habitat en forme de cercle a fait croire aux américains qu'il s'agissait de silos nucléaires.

Xiamen n'est pas la plus grande ville du Fujian, mais c'en est la plus brillante. Posée sur une île presque collée au continent, Xiamen est une petite Shanghai. Agréable, bordée de plages et avec un climat tempéré, c'est une ville où il fait bon vivre. Proche de Taiwan, la communauté insulaire est ici très importante, et cette proximité a bénéficié à l'économie de la région.

Suite à ma journée à Jiuzhaigou, je m'accorde du repos. Après la marche physique de la veille, je préfère profiter une dernière fois des paysages montagneux avant de partir pour Songpan. Cette étape n’était pas prévue au programme au début, c’est en passant en bus en direction de Jiuzhaigou que cette ville m’a interpellée. Une ville de garnison de la Chine impériale, carrefour sur la route vers le Tibet.

Cette nuit, la neige est tombée sans interruption. Au réveil, les montagnes qui, la veille étaient teintées de brun et de beige sont maintenant toutes blanches. Il fait froid. Je rejoins les Taiwanais et nous petit déjeunons à coté de l’auberge. Des Jiao Zi de bon matin, ça calle !

Le bus part de Chengdu à 6h40 du matin, il faut 12 heures de route pour parcourir les 400 kilomètres qui séparent Chengdu de Jiuzhaigou. Récit d'un long voyage en bus et découverte du splendide parc national de Jiuzhaigou, un joyau du patrimoine naturel de Chine.

our la dernière semaine d’université, nous partons tous ensemble escalader une montagne sacrée du Taoïsme au Sichuan, Qing Cheng Shan. Situé à 2 heures de bus de Chengdu au Nord, cette montagne semble beaucoup moins impressionnante qu’Emei Shan. En effet, le point culminant s’élève à 2200 mètres, pourtant le temple que l’on va atteindre se trouve sur un sommet à 1600 mètres.

Le Yunnan est une région du Sud Ouest de la Chine. Son environ est unique en Chine à l'Est trois vallées parallèles où coulent les trois grands fleuves d'Asie. Au Sud avec une région tropicale ressemblant à la Birmanie. Kunming, la capitale est réputée en Chine pour son climat, "le printemps toute l'année". Cette région mérite vraiment d'être visitée.

A deux heures au Sud de Chengdu se trouve le plus grand buddha sculpté du monde à Leshan Haut de plus de 70 mètres, il est du même genre que ceux qui avaient été dynamités en Afghanistan sous l'ère des Talibans. Après avoir visité Leshan, nous continuons notre route vers le grandiose massif montagneux de Emeishan.

Hong-Kong a seulement été retrocédée à la République Populaire de Chine en 1997. Pendant 99 ans, la presqu'ile et l'île ont vécu une expérience inédite de fusion orient-occident et le résultat est fantastique. C'est toujours avec grand plaisir que l'on visite cette ville spéciale entre deux mondes.

La ville du premier empereur, Xi'An, est une grande ville d'histoire et capitale d'une région passionnante. La ville en elle même qui est au bout de la route de la soie accueille une population diversifiée aux accents centrasiatiques. La ville a conservé certains sites d'envergures tels que le mur d'enceinte ou la tour de la cloche. Autour de la ville, le massif de Huashan est une destination de premire choix. Mais si Xi'An attire autant de visiteurs c'est pour le site archéologique du premier empereur Qin, vraiment remarquable, unique.

Chengdu est la capitale du Sichuan, grande région du centre-Ouest de la Chine. Le gouvernement a décidé de faire de la ville sa rampe de lancement de projets de développement de l'Ouest chinois. Cela se sent dans la ville avec un fort dynamisme, des travaux titanesques et des forets de grues. La ville est sale, grise, dense, mais son atmosphère sichuanaise est attachante.

Monument symbolisant le mieux l'Empire du Milieu, la Muraille de Chine est vraiment exceptionnel. Ce mur de défense longe le Nord de la Chine sur près de 3500km : de la Mer de Chine au désert de Gobi. Il est donc possible de visiter le grand mur à de nombreux endroits, mais le plus commun est de faire une excursion à la journée depuis Pékin.

Après un si long voyage en train couchette depuis Sanya, la ville la plus au Sud de Chine jusqu'à Pékin, on est impatient de découvrir les trésors de la capitale. Beijing est une ville majestueuse qui se prépare à recevoir les Jeux Olympiques dans 1 an et il y a beaucoup de travaux, le centre ville est composé de petits quartiers de maisons en brique où nous logerons.

Sanya est une station balnéaire située sur l'île de Hainan à l'extrême Sud de la Chine. Cette ville accueille depuis longtemps des touristes russes et depuis quelques années de plus en plus de touristes occidentaux qui sont souvent des expatriés en Chine qui préfèrent rester dans le pays pour leurs vacances. Ici on mèle le style chinois moderne et la station balnéaire à l'occidentale, le résultat on l'aime ou on le déteste.