Bienvenue sur notre blog

Famille expatriée en Chine pendant plus de 3 ans, nous vous faisons partager notre nouvelle vie en Chine à Shanghai. Le quotidien dans cette mégapole, nos astuces pour mieux y vivre, et le guide de survie avec un nourrisson. Passionnés de voyage, découvrez aussi la Chine avec nous, des destinations touristiques aux endroits moins connus nous avons la chance de beaucoup bouger. En habitant en Chine, nous pouvons facilement accéder aux plus beaux endroits d'Asie comme la Thailande, les Philippines ou le Cambodge.

Depuis mi-2014, nous sommes de retour en France, nous gardons un pied en Chine professionnellement et c'est avec plaisir que nous y retournons souvent.

De retour à Chongqing après quelques semaines, c'est avec étonnement que l'on découvre la ville se reveiller sous le soleil. Cette ville du centre du pays, anonyme au délà des frontières de la Chine est pourtant fascinante, et sa skyline est une des plus belles.

J'ai eu l'opportunité de passer plusieurs jours à Chongqing, cette ville incroyable du sud Ouest de la Chine, tête du dragon pour le développement des régions très peuplées mais pauvres du Sichuan et de l'Ouest. Chongqing est à mon avis une ville à part en Chine, désignée administrativement et abusivement comme la plus grande ville du monde (32 millions d'habitants mais une grande partie encore rurale), il y règne une ambiance particulière qui mérite de s'y attarder, sur la route des trois gorges du fleuve bleu.

Ayant passé quelques jours à Shenyang, j'ai été plutôt impressionné par cette ville qui à première vue ne semble pas très attirante. Shenyang est la plus grande ville du Nord Est de la Chine et son développement est notable, on n'est clairement pas dans une petite ville endormie de province, les projets immobiliers en cours sont ambitieux et la ville est vraiment agréable.

Le quartier d'affaires de Guomao est une des zones qui représentent le plus le Nouveau Pékin avec ses grandes tours déjà construites mais aussi les projets impressionnants en cours de chantier. Depuis le bar de l'hotel Yintai, on a une vue incroyable sur toute la ville, la Cité Interdite et les autres tours. Un balcon fantastique qui permet de voir Pékin sous un autre angle.

En cette froide journée d'hiver, nous profitons d'un peu de temps libre pour partir à la découverte de Nanjing, la capitale du Sud, une destination peu connue et peu courue des touristes étrangers. La région est en effet pas très touristique et les sites pas aussi majestueux que le nom chinois de la ville pourrait faire croire.

Après avoir visité plusieurs sections de la Muraille de Chine autour de Beijing, nous avions envie d'aller découvrir une autre section, Huanghua, dont certains guides parlent comme la Muraille de l'eau (水城), un nom intéressant qui nous attirait.

Les tours du tambour et de la cloche, Gulou et Zhonglou sont deux monuments de l'ancien Beijng mais aussi un des meilleurs points de vue sur le centre ville et les quartiers nouveaux composés de gratte ciel. Depuis ces tours, on peut apprécier la coupure géographique entre les deux périodes de la ville.

Le Temple de Confucius de Beijing se trouve à proximité du Temple des Lamas, il n'en a pas la grandeur mais sa proximité géographique en fait un bon complément après la visite de la Lamasserie Tibétaine de Beijing.

Le Temple des Lamas de Beijing est un des principaux sites touristiques de la ville, il fait parti des incontournables pour la plupart des visiteurs et pour cause, c'est une bonne occasion de découvrir l'architecture tibétaine et le bouddhisme tibétain au sein même de la capitale.

Pékin n'est surement pas réputé pour sa skyline, pour ses buildings de verre comme peuvent l'être Shanghai ou Hong Kong. Néanmoins, petit à petit la Capitale rattrape son retard sur ses concurrentes du Sud alors qu'historiquement Pékin s'était étendue horizontalement, depuis quelques années son urbanisme commence à monter en verticalité, notamment dans le plus grand quartier d'affaires de la ville: Guomao. C'est depuis le plus haut building de la ville à 330m que l'on a une des plus belles vues sur le CBD et sur Pékin.

Une idée original de visite sur Pékin, le Musée Militaire présente différents véhicules militaires au public. Actuellement le bâtiment est en restauration et une petite partie de la collection se visite gratuitement (sur présentation du passeport) en extérieur, une visite courte mais décalée par rapport aux monuments anciens de Pékin.

En arrivant au petit matin sur Pékin avec un temps clair, l'avion a survolé la ville du Nord au Sud avant de se retourner et atterrir à l'aéroport de la ville. Une vue globale sur toute la ville dans la couleur pastel du lever de soleil vraiment passionnante.

Autour de Beijing, le plus beau point de vue sur la muraille de Chine est sans aucun doute à Jiankou, à l'Ouest de Mutianyu. D'accès difficile et non aménagé pour le tourisme, c'est après une marche exigeante que l'on accède à la Grande Muraille avec comme bonus : pas de touristes et pas de billets d'entrée.

Voici une étape vraiment agréable sur la ligne de TGV entre Shanghai et Pékin que je recommande aux amoureux de l'histoire et de la culture de la Chine, c'est la ville de Qufu, dans le Sud du Shandong. Qufu est la ville natale de Confucius, le grand penseur chinois, on peut visiter les trois sites de Confucius (三孔): le temple, le cimetière et la demeure de la famille ; c'est aussi une bourgade avec une atmosphère tranquille.

En visite dans la ville de Baoji, à l'Ouest du Shaanxi, j'ai eu l'impression d'avoir remonté le temps. Comme si les deux heures de voiture depuis Xi'An nous avait ramené 40 ans en arrière. Baoji est une ville industrielle grise, coincée entre deux montagnes avec le fleuve Wei qui coule au milieu. Surement pas un lieu de villégiature recherché, c'est un hub féroviaire important qui connecte la Chine du Nord-Est et du Nord-Ouest. J'ai glané cette image complétement anachronique aux environs du parc industriel high tech de la ville, une imposante statue de Mao au milieu d'un rond point bordé de barres d'immeubles de style soviétiques.

Lors de notre voyage à Hong Kong, nous sommes passés par la péninsule de Kowloon sur le continent, face à l'île de Hong Kong. Pour les fêtes de fin d'année, il y avait encore plus de monde que d'habitude, nous n'y resterons pas longtemps, histoire de faire quelques clichés.

Depuis le célèbre Victoria Peak, il existe un chemin pour rejoindre Central à pied, on profite alors d'une vue panoramique sur la baie de Hong Kong, on marche à flanc de jungle en dominant les différents buildings, puis petit à petit on descend et on se retrouve sous ces immenses barres d'habitations qui finalement ont une esthétique particulière.

Stanley est un quartier du Sud de l'île de Hong Kong, tout au bout d'une péninsule face à la mer de Chine. Stanley est connu pour son marché touristique mais on y trouve aussi un joli front de mer avec beaucoup de restaurants et de bars et une petite plage tout de suite après le marché. Un bon programme pour une journée d'hiver ensoleillée.

Nanlian Garden est un jardin de type classique époque Tang, ouvert en 2006 à Kowloon. C'est un site que nous n'avions jamais visité malgré de nombreux séjours à Hong Kong, mais comme nous étions à la recherche du côté nature de Hong Kong, nous avons naturellement ajouter ce jardin qui semble très joli dans notre programme. Finalement, on se croirait un peu à Kyoto dans cet havre de verdure manucuré, avec des ponts rouge clair, et un simili du temple d'or de la célèbre cité japonaise. Le contraste avec les grandes tours d'habitations en arrière plan est saisissant.

Repulse Bay est une des plages les plus connues de Hong Kong. En effet Repulse Bay se trouve au Sud de Hong Kong et se trouve très facilement accessible depuis Central en bus ou minibus. La plage en elle même est large, avec peu de vagues et de bonnes installations publiques. Par contre, l'arrière plan avec les immenses tours de bétons sont d'un très mauvais gout. Néanmoins cela reste une valeur sure pour une journée facile au bord de la mer à Hong Kong.