Recueil de mes carnets de voyages

Bienvenue sur mon blog ! Suivez moi en lisant mes carnets de voyage : depuis 2007 j'ai eu la chance de partir en voyage dans de nombreux endroits autour du monde que ce soit en Chine principalement, mais aussi en Asie et ailleurs. Basé en Chine depuis de nombreuses années, c'est avec beaucoup de plaisir que je prends la route et pars à la découverte de nouvelles contrées du pays, j'aime aussi revenir souvent dans des endroits que j'ai beaucoup apprécié pour les voir sous un angle différent. 

Seul, à deux ou en famille et avec des amis, ces voyages ont tous été une belle expérience que je veux garder en mémoire dans ce blog, mais aussi la partager à ceux qui sont à la recherche d'information ou simplement curieux.

 

Derniers articles publiés

Pékin n'est surement pas réputé pour sa skyline, pour ses buildings de verre comme peuvent l'être Shanghai ou Hong Kong. Néanmoins, petit à petit la Capitale rattrape son retard sur ses concurrentes du Sud alors qu'historiquement Pékin s'était étendue horizontalement, depuis quelques années son urbanisme commence à monter en verticalité, notamment dans le plus grand quartier d'affaires de la ville: Guomao. C'est depuis le plus haut building de la ville à 330m que l'on a une des plus belles vues sur le CBD et sur Pékin.

Une idée original de visite sur Pékin, le Musée Militaire présente différents véhicules militaires au public. Actuellement le bâtiment est en restauration et une petite partie de la collection se visite gratuitement (sur présentation du passeport) en extérieur, une visite courte mais décalée par rapport aux monuments anciens de Pékin.

En arrivant au petit matin sur Pékin avec un temps clair, l'avion a survolé la ville du Nord au Sud avant de se retourner et atterrir à l'aéroport de la ville. Une vue globale sur toute la ville dans la couleur pastel du lever de soleil vraiment passionnante.

Autour de Beijing, le plus beau point de vue sur la muraille de Chine est sans aucun doute à Jiankou, à l'Ouest de Mutianyu. D'accès difficile et non aménagé pour le tourisme, c'est après une marche exigeante que l'on accède à la Grande Muraille avec comme bonus : pas de touristes et pas de billets d'entrée.

Voici une étape vraiment agréable sur la ligne de TGV entre Shanghai et Pékin que je recommande aux amoureux de l'histoire et de la culture de la Chine, c'est la ville de Qufu, dans le Sud du Shandong. Qufu est la ville natale de Confucius, le grand penseur chinois, on peut visiter les trois sites de Confucius (三孔): le temple, le cimetière et la demeure de la famille ; c'est aussi une bourgade avec une atmosphère tranquille.

En visite dans la ville de Baoji, à l'Ouest du Shaanxi, j'ai eu l'impression d'avoir remonté le temps. Comme si les deux heures de voiture depuis Xi'An nous avait ramené 40 ans en arrière. Baoji est une ville industrielle grise, coincée entre deux montagnes avec le fleuve Wei qui coule au milieu. Surement pas un lieu de villégiature recherché, c'est un hub féroviaire important qui connecte la Chine du Nord-Est et du Nord-Ouest. J'ai glané cette image complétement anachronique aux environs du parc industriel high tech de la ville, une imposante statue de Mao au milieu d'un rond point bordé de barres d'immeubles de style soviétiques.

L’île de Siquijor est une des plus petites provinces des Philippines, mais il y a quelques attractions intéressantes à découvrir, et elles ne se limitent pas à son bord de mer paradisiaque. Nous prenons une journée à en faire le tour par la côte et découvrir la fameuse plage de Salagdoong, les cascades de Cambugahay, l’arbre le plus vieux de l’île, puis les villages sur la route.

Depuis Siquijor, nous partons en bateau sur l’île de Apo Island dans le but de nager avec d’imposantes tortues de mer. Après deux heures de traversée mouvementée, nous finissons la matinée avec cing grosses tortues de mer, qui nagent tranquillement dans les eaux peu profondes à proximité de la plage. Après un bon repas, nous retournons à l’eau pour plonger dans le réputé jardin de corail au Sud de Apo Island. Une journée vraiment splendide, pleine de couleur.

Aujourd'hui, nous quittons Cebu et sa magnifique province pour l'île voisine de Siquijor. Siquijor est une île paradisiaque des Visayas, les Philippins la connaissent surtout pour son côté traditionnellement mystique, Siquijor n'est pas dédiée au tourisme de masse malgré de nombreux atouts que l'on va découvrir pour cette dernière partie de voyage. On est bien content de ne pas avoir couru vers Boracay pour rester dans la région et découvrir cette île des Visayas. Après une journée entière de transit, nous arrivons enfin à San Juan, dans un hôtel au cadre vraiment fantastique.

Après avoir plongé avec les requins baleines, il nous reste une journée pour visiter la région de Oslob. Le Sud de Cebu est vraiment superbe, c'est une région bien desservie par les transports, mais qui conserve une beauté naturelle, la côte est escarpée, la mer en contre bas est bleu clair et les collines sont couvertes de jungle, les villes ressemblent plus à des hameaux tranquilles. On a vraiment aimé cet endroit qui mérite bien deux jours de voyage.

Ce matin, nous allons vivre une expérience incroyable : nager avec des requins baleines !!! Cet incroyable mammifère marin est le plus grand animal du monde, en excluant les cétacés, il peut mesurer jusqu'à 20 mètres et peser environ 10 tonnes (un bus, vous voyez ?). Heureusement il ne se nourrit que de petits organismes et donc inoffensif envers l'homme. Il existe de nombreux endroits dans le monde où il est possible de nager avec des requins baleines, mais ici sur l'île de Cebu, ils sont là tous les matins et ce sont les pêcheurs locaux organisés en communauté qui accueillent les touristes, dans cette expérience controversée.

En quittant Moalboal pour Oslob, nous faisons une étape rafraichissante par les cascades de Kawasan, considérées comme les plus belles cascades des Visayas. Ces cascades pleines de charme, lovées dans une nature tropicale luxuriante déversent avec force une eau bleu turquoise.

Notre deuxième partie de voyage aux Philippines dans les Visayas démarre par Moalboal, sur l'île de Cébu. Grand centre pour la plongée sous marine, nous y passerons une semaine sous la mer dans un cadre magnifique et une ambiance vraiment sympathique.

Avant de quitter Coron, nous allons aux Hot Springs de la ville. Avec l'eau très chaude, pas facile de rester dans les bassins très longtemps... Autour, un décor de mangrove et la baie.

Aujourd’hui, nous prenons la bangka pour faire le parcours classique autour de Coron. Cette île formée de pains de sucre renferme de nombreuses splendeurs, que ce soit des lacs d'eau douce, des panoramas à couper le souffle, des plages paradisiaques ou des fonds marins très colorés.

Pour cette deuxième journée, la Bangka nous amène dans une autre zone de la baie de Coron, admirer les fonds marins naturels des jardins de coraux mais aussi une épave de bateau coulée pendant la deuxième guerre mondiale qui à marée basse est accessible sans bouteille.

Pour rejoindre Coron, il nous aura fallu presque deux jours, mais notre première sortie en Bangka est fantastique, avec des paysages qui à notre avis ont surclassé ceux que l'on avait vu en Thaïlande quelques mois auparavant. Après une heure de bangka sur une mer calme, on découvre des petites un chapelet d'îles posées sur une mer turquoise.

Quelques semaines après les fêtes de Nouvel An, nous avons la chance de revivre une période de fêtes avec le Nouvel An Chinois, et donc une opportunité de redécouvrir le magnifique archipel des Philippines, que l'on avait déjà visité en 2008. Cette fois, nous retournons à Palawan pour découvrir la région de Coron, puis nous passerons un séjour « sous marin » dans le Sud des Visayas entre Cebu et Siquijor. Les Philippines sont vraiment une destination à part en Asie, moins touristique que la Thaïlande, avec des paysages préservés et un patrimoine naturel exceptionnel.

Lors de notre voyage à Hong Kong, nous sommes passés par la péninsule de Kowloon sur le continent, face à l'île de Hong Kong. Pour les fêtes de fin d'année, il y avait encore plus de monde que d'habitude, nous n'y resterons pas longtemps, histoire de faire quelques clichés.

Depuis le célèbre Victoria Peak, il existe un chemin pour rejoindre Central à pied, on profite alors d'une vue panoramique sur la baie de Hong Kong, on marche à flanc de jungle en dominant les différents buildings, puis petit à petit on descend et on se retrouve sous ces immenses barres d'habitations qui finalement ont une esthétique particulière.

Stanley est un quartier du Sud de l'île de Hong Kong, tout au bout d'une péninsule face à la mer de Chine. Stanley est connu pour son marché touristique mais on y trouve aussi un joli front de mer avec beaucoup de restaurants et de bars et une petite plage tout de suite après le marché. Un bon programme pour une journée d'hiver ensoleillée.

Nanlian Garden est un jardin de type classique époque Tang, ouvert en 2006 à Kowloon. C'est un site que nous n'avions jamais visité malgré de nombreux séjours à Hong Kong, mais comme nous étions à la recherche du côté nature de Hong Kong, nous avons naturellement ajouter ce jardin qui semble très joli dans notre programme. Finalement, on se croirait un peu à Kyoto dans cet havre de verdure manucuré, avec des ponts rouge clair, et un simili du temple d'or de la célèbre cité japonaise. Le contraste avec les grandes tours d'habitations en arrière plan est saisissant.

Repulse Bay est une des plages les plus connues de Hong Kong. En effet Repulse Bay se trouve au Sud de Hong Kong et se trouve très facilement accessible depuis Central en bus ou minibus. La plage en elle même est large, avec peu de vagues et de bonnes installations publiques. Par contre, l'arrière plan avec les immenses tours de bétons sont d'un très mauvais gout. Néanmoins cela reste une valeur sure pour une journée facile au bord de la mer à Hong Kong.

Lamma Island est une des îles les plus au Sud de la RAS de Hong Kong, facilement accessible depuis Central avec un bateau fréquent, l’île se prête merveilleusement bien aux ballades tranquilles entre les deux villages. La ballade la plus connue, le family trail, est facilement accessible et permet de bénéficier de superbes panoramas sur la Mer de Chine. Quel dommage qu’une énorme usine ait été installé au bord de l’eau, gâchant le beau coucher de soleil.

Shek O se trouve au Sud de l'île de Hong Kong, il est très facile de s'y rendre depuis Central en métro puis en minibus. Les équipements de la grande plage de Shek O sont parfait pour un barbecue (ce que de nombreux philippins font d'ailleurs), il est aussi possible de faire un joli trek en demandant au chauffeur du minibus de vous arreter à flanc de montagne au départ d'un sentier.

Pour le week-end du passage à l'an 2014 (元旦 Yuan Dan en chinois), nous nous envolons pour Hong Kong. Un séjour « côté nature » dans la douceur du Sud de la Chine, ce qui nous change du froid glacial de Shanghai, dans une destination que l'on n'a pas l'habitude d'associer aux grands espaces. En effet, bien qu'étant connue comme une des villes les plus denses du monde, Hong Kong recèle aussi de magnifiques poches de nature subtropicale et de grandes plages facilement accessibles depuis le centre ville. Sans comparer Hong Kong à la Thailande ou aux Philippines, en venant du Mainland, on y trouve quand même son compte à moindre frais.

Les iles de Hong Island se situent à une heure de mer de Ao Nang, pour notre dernière journée en Thailande, nous prenons un bateau pour faire le tour des plages les plus intéressantes de ce petit archipel posé dans la baie. Encore une fois, le cadre est idyllique avec des plages de sable blanc nichées dans des criques calmes entourées de pains de sucres couverts de jungle luxuriante.

La plage de Railay est considérée comme une des plus belles plages du monde. Encerclée de pics de karst vertigineux qui attirent les grimpeurs du monde entier, le décor est splendide. Face à l’Ouest on apprécie le coucher de soleil et les couleurs du couchant en se promenant sur la longue plage de sable fin.

Ao Nang est une petite ville dépendante de Krabi au bord de la mer d'Andaman au Sud de la Thailande. Après deux heures de bateau depuis Koh Phi Phi puis une vingtaine de minutes de voiture, nous voilà dans la dernière étape de notre voyage. Ao Nang est célèbre pour ses fameuses falaises de karst qui bordent de jolies plages et qui plongent dans la mer bleue. Les îles autour de Ao Nang sont parmi les plus intéressantes à visiter et valent presque celles de Koh Phi Phi.

Pour notre dernière journée à Koh Phi Phi on profite de la plage de Koh Dalum et de la piscine à débordement en retrait avec une vue "infinie" sur la mer turquoise de la baie.

L'île de Bamboo Island est située au Nord de Koh Phi Phi, encore une fois les plages du Sud de la Thailande méritent vraiment leur réputation car on en a pris plein les yeux. L'eau cristalline, les teintes bleu turquoise, le sable blanc et doux, la jungle en arrière plan, à Bamboo Island on est complètement dans le cliché thaïlandais parfait !

Depuis la baie de Koh Dalum, on peut louer des kayak et pagayer en direction de plages un peu plus à l'écart. Après une bonne baignade et snorkeling à Monkey Beach, nous traversons la baie pour voir le soleil se coucher sur l'île de Koh Phi Phi.

L'île de Koh Phi Phi est en fait constitué de deux îles. La plus petite, Phi Phi Leh se visite à la journée au départ de Phi Phi Don, l'île principale. C'est sur cette île constituée d'impressionnants pains de sucre couverts de jungle que l'on découvre une des splendeurs de la Mer d'Andaman. Jamais vu une telle palette de bleu sur la mer, entre le turquoise, le bleu pale, le bleu clair ou foncé, c'est tout simplement un de nos meilleurs souvenirs de voyage (article photo).

Nous prenons le bateau en direction de Koh Phi Phi, île considérée comme une des plus belles de Thailande. Après deux heures de traversée, nous passons la fin de la journée sur la plage de Koh Dalum, magnifique baie au sable pale, à l'eau turquoise entourée de pics de karst.

Phuket est l'île la plus touristique de Thailande, dôtée d'un aéroport international, ce n'est pas vraiment une destination hors des sentiers battus, mais un très bon point de départ pour découvrir le Sud de la Thailande et la côte d'Andaman avec en plus des hotels de très bonne qualité très abordables. Nous passerons donc quelques jours sur la plage de Bangtao, grande plage de sable blanc.

Dernière journée à Bangkok, les manifestations sont moins importantes et nous pouvons continuer notre programme de visite de Bangkok. La dernière fois, je n'avais pas pu visiter le Grand Palais, c'est donc une bonne occasion de retourner sur les bords du fleuve Chao Praya et de visiter cet immense complexe royal au coeur de Bangkok.

Pour ce deuxième jour à Bangkok, nous restons dans le quartier de Victory Monument, dehors le bruit des manifestants qui s'opposent au gouvernement ressemble à un bourdonnement continu de vuvuzela. La télévision diffuse des images de manifestations monstres et nous allons voir cela de plus près.

Pour notre premier jour à Bangkok, nous décidons d'aller visiter tranquillement le Wat Arun, un des monuments les plus intéressants de la ville, puis de traverser le fleuve Chao Praya pour continuer la visite par le Wat Pho où siège l'immense Bouddha allongé.

Pour cette fin d'année, alors que la fraicheur laisse la place au froid glacial à Shanghai, c'est le bon moment pour prendre une bonne dose de soleil tropical en Asie du Sud Est. Après le Cambodge l'année dernière, nous voulions aller en Thailande, ce sera la deuxième fois pour moi et la première fois pour Myriam. Ce qui nous décide est la présence de mon cousin à Bangkok, une bonne raison pour organiser un petit voyage dans le sud du pay, sur le thème des îles de la Mer d'Andaman.

En Novembre, le Nord Est de la Chine est déjà entré dans la longue saison d'hiver. Il neige beaucoup et toute la région du Dongbei est bientôt couverte d'une épaisse couverture neigeuse. En déplacement à Changchun, j'ai la chance d'arriver le lendemain de la première grosse tempête de l'hiver et découvre pour la première fois la ville de Changchun. Malheureusement, cette fois je n'ai pas le temps de beaucoup visiter la ville, seulement de passer devant l'usine historique de FAW, premier fabricant automobile chinois, construite avec l'aide des Russes, à l'architecture très élaborée. Cet article fait une présentation de la capitale de la province de Jilin.