Recueil de mes carnets de voyages

Bienvenue sur mon blog ! Suivez moi en lisant mes carnets de voyage : depuis 2007 j'ai eu la chance de partir en voyage dans de nombreux endroits autour du monde que ce soit en Chine principalement, mais aussi en Asie et ailleurs. Basé en Chine depuis de nombreuses années, c'est avec beaucoup de plaisir que je prends la route et pars à la découverte de nouvelles contrées du pays, j'aime aussi revenir souvent dans des endroits que j'ai beaucoup apprécié pour les voir sous un angle différent. 

Seul, à deux ou en famille et avec des amis, ces voyages ont tous été une belle expérience que je veux garder en mémoire dans ce blog, mais aussi la partager à ceux qui sont à la recherche d'information ou simplement curieux.

 

Derniers articles publiés

Chongqing est une municipalité mais la plus grande partie de la "ville" est en fait composé de campagne au charme fou. De belles montagnes traversées par de grands fleuves, comme les trois gorges du fleuve bleu, mais aussi la chaine de montagne de Xiannvshan qui est une destination fascinante pour un week-end. Puis ce temple, qui semble isolé dans cette fracture de karst classée par l'Unesco et qui est tellement photogénique.

Chongqing est surnommée la ville des montagnes, mais je trouve que le surnom qui lui va le mieux serait le Hong Kong du Sichuan, par son environnement incroyable sur lequel cette ville tentaculaire a été édifiée. A la confluence des fleuves Yangzi et Jialing, Chongqing a un pouvoir d'attraction incroyable, grâce à une culture locale forte et une architecture unique. C'est surement une des villes les plus intéressantes de Chine, même si elle ne compte pas beaucoup de monuments historiques, on vient y trouver une atmosphère, et le plus simple est de marcher dans les rues, de grimper tous ces escaliers pour la découvrir.

Songshan fait partie des cinq montagnes sacrées du taoïsme et qui indique les cinq directions (oui il y a cinq directions dans la culture chinoise). Songshan se situe à côté de la grande plaine du Fleuve Jaune, dans le Henan, entre Zhengzhou et Luoyaong, c’est donc tout logiquement qu’elle indique la direction du centre. Son nom complet est donc Songshan Zhongyue. Songshan est connu mondialement pour abriter le temple le plus populaire de toute la Chine, le célèbre Shaolin, lieu de pélérinage culte pour les amateurs de Kung-Fu.

En périphérie de la grande plaine, Luoyang est une ancienne capitale impériale, comme sa voisine Zhengzhou. C’est clairement la ville qui attire le plus de touristes dans le Henan pour deux sites historiques majeurs, en lien avec l’introduction du Bouddhisme en Chine. Les grottes de Longmen qui sont la prolongation des grottes de Yungang dans le Shanxi et le temple du cheval blanc, Baima Si, le premier temple bouddhiste en Chine.

Zhengzhou est la plus grande ville de la province du Henan, dans la région de la plaine centrale. Capitale de cette région densément peuplée et cœur de la civilisation chinoise, Zhengzhou n’a pas beaucoup d’intérêt touristique, mais elle sert de base pratique pour visiter les différents sites de la région. De plus, le musée provincial qui expose des vestiges archéologiques trouvés dans la région mérite un détour approfondi.

De passage en Mongolie Intérieure, je me rends sur le plateau Mongol où se trouve les paysages de grasslands, cette immensité de prairie qui s'étend plus loin que le regard ne pourrait voir/ Malgré tout, ce n'est plus la saison touristique, c'est donc un paysage de début d'hiver, sec, vide, que je trouve à Xilamuren, au Nord de Hohhot.

Hohhot est la capitale de la région autonome de Mongolie Intérieure, cette immense région aride est connue pour ses paysages de steppes et de déserts, elle sépare le monde chinois du monde des nomades depuis toujours dans l'histoire. Hohhot est une grande cité plutôt riche et agréable, avec des sites historiques intéressants voir étonnants, de l'époque ou les Mongols et les Tibétains étaient des alliés politiques et religieux, que l'on peut découvrir dans le centre ville, malgré les restrictions du au COVID.

Les caves de Yungang ont été creusées par la dynastie des Wei du Nord à proximité de leur capitale Datong à des fins religieuses bouddhiques, Datong a attiré des influences de tout le continent d'Eurasie grâce à la route de la soie. Je ne m'attendais pas à un tel impact, les caves de Yungang sont réellement une des plus grandes splendeurs de la Chine et un trésor artistique qui m'a ébloui par tant de beauté, tant de couleurs, tant de finesse.

Datong est aujourd'hui une petite ville du Nord du Shanxi réputée pour ses mines de charbon. Mais ce serait dommage de résumer Datong seulement à sa partie industrielle, c'est aussi une ville historique impériale qui recèle de nombreux sites touristiques d'intérêt. Le centre ville de Datong qui a subi une restauration de grande envergure qui n'est pas finie donne un résultat étonnant mérite vraiment une visite approfondie, notamment ses murailles qui s'illuminent le soir venu.

Hengshan fait partie des cinq montagnes directionnelles traditionnellement en Chine. Elle représente la montagne du Nord et culmine à 2000 mètres d'altitude au dessus du Nord du Shanxi. De nombreux temples ont été construits dans la montagne, et on y trouve une des merveilles architecturales du pays, le temple suspendu construit dans la falaise. Ce temple incroyable mérite vraiment de faire la route jusqu'au Hengshan depuis Datong !

Dans une partie du Nord de la Chine on a parfois l'impression d'être téléporté dans le Sud Ouest Américain. Cette région fait la part belle aux paysages minéraux, du Shanxi au Gansu, il existe de superbes sites qui ne manquent plus que d'être découvert par les voyageurs et photographes. A une trentaine de kilomètres de Datong, on trouve un parc très particulier où l'on se promène au milieu d'un paysage étonnant de falaises colorées qui mérite le détour.

Pingyao est un joyau du patrimoine chinois. Cette petite ville au Sud de Taiyuan a été un centre financier important pour les dernières dynasties impériales, la richesse de la ville, avec ses ruelles protégée derrière une épaisse muraille a pu traverser les ages et on peut y trouver une certaine atmosphère qui nous ramène quelques siècles dans le passé. Bien entendu, une telle merveille a été rapidement inscrite sur les tablettes des voyagistes et on partage la découverte de Pingyao avec un flot continu de touristes, et la ville a subi des transformations malheureuses face à cette pression touristiques mais on peut quand même trouver des endroits de complète sérénité.

L'immense campus de Huawei, un des plus grands fabricants mondiaux de télécommunication a été installé au bord du lac Songshan à Dongguan au Nord de Shenzhen. C'est devenu un lieu de visite assez couru car son architecture s'est très largement inspirée de douze villes européennes afin d'abriter les immenses bureaux de R&D pour environ 25 000 employés sur 9km2. Lors d'une visite chez Huawei, nous sommes restés un peu sur le campus pour en découvrir l'architecture à bord du Huawei train, impressionnant ! 

Guiyang est la capitale de la région du Guizhou, dans le Sud Ouest de la Chine. Riche d’un point de vue touristique, avec des paysages à couper le souffle, et des montagnes peuplées de minorités, cette province est une des plus pauvre du pays, et cela se ressent lorsque l’on marche dans Guiyang. On ne peut pas dire que l’on ressent de la pauvreté mais on sent un décalage de développement évident avec les autres capitales de province chinoises que j’ai visité. Pour une journée à Guiyang, nous avons visité le parc de Qianlingshan réputé pour ses colonies de singes puis sommes allés admirer la vue de nuit sur le pavillon de Jiaxiu.

La région du Guizhou dans le Sud Ouest de la Chine fait partie des régions les moins développées du pays, mais aussi une des plus rurales. Le terrain accidenté est magnifique, les montagnes sont presque toujours enveloppées d’un voile nuageux brumeux, la végétation est luxuriante et il pleut beaucoup ici, de nombreuses minorités ont construit des villages et développées leur propre culture pendant des siècles. Le village de Xijiang à proximité de Kaili est le plus gros village de la minorité Miao, construit à flanc de collines, il est déjà très développé pour le tourisme mais permet de découvrir leur culture dans un paysage époustouflant.

A une cinquantaine de kilomètres, la ville de Shaoxing est une des capitales du textile, une ville industrielle mais qui a réussi à conserver une partie de son centre ville traversé par des canaux et de maisons blanches aux toits noirs, typiques du Sud du fleuve Yantze. Il faut faire vite néanmoins, la ville vit sous la pression immobilière et l'on voit un peu partout soit des chantiers de destruction de ces vieux quartiers, soit le fameux caractère "à démolir" peint à la bombe rouge sur le mur principal.

Dans la province maritime du Liaoning du Nord Est de la Chine se trouve un phénomène naturel étonnant récemment révélé par des sites de voyage comme Tripadvsior, c’est la plage rouge de Panjin. Cette « plage » est en fait une grande étendue de terre mouillée par les marées dans l’estuaire du Liaodong sur laquelle poussent de petites plantes dont les feuilles prennent une teinte rouge en automne. Cette particularité se retrouve à différents endroits de la mer de Bohai, notamment dans l’estuaire du Fleuve Jaune dans le Shandong, mais c’est à Panjin que la zone a été aménagée, c’est la principale attraction de Panjin, une ville industrielle relativement prospère tournée vers la pétrochimie

Jinan est la capitale de la province maritime du Shandong mais elle se situe au cœur des terres fertiles de cette région réputée pour son agriculture. Située entre Beijing et Shanghai elle bénéficie d’une économie prospère mais sa taille humaine lui donne cette atmosphère provinciale très agréable. Jinan est réputée pour ses nombreuses sources résurgentes du sol calcaire, qui se déversent toutes dans le lac Daming au Nord de l’ancien centre-ville. Ces sources et bassins couleur turquoise ont été contées par de nombreux artistes classiques que les écoliers chinois apprennent à l’école. On peut visiter plusieurs parcs construits autour des sources résurgentes avec de très beaux bâtiments. Ce sont les attractions principales de Jinan qui n’est pas du tout une ville touristique, surtout à comparer des « poids lourds de la région » que sont Taishan, Qingdao ou Qufu.

On passe quelques jours à la capitale pour des formalités administratives à l’ambassade, on en profite pour vivre Paris désertée par les touristes étrangers, et quel plaisir ! Etant en région parisienne dans ces conditions, c’est aussi une très belle occasion de redécouvrir le Château de Versailles sans la foule.

Nous repartons en Dordogne pour un voyage en famille après un premier aperçu lors d’une étape de deux jours vers la côte Atlantique. Il y a deux ans, on avait été conquis par cette région, et cela nous avait envie de revenir. Cette année, avec les risques du COVID mais aussi pour soutenir l’économie du tourisme français, on souhaite trouver une destination rurale, on se décide de rester une semaine pour découvrir en profondeur cette région connue pour son art de vivre, sa gastronomie et ses magnifiques paysages ruraux.

Pour cela, on réserve un hébergement à proximité de Sarlat, et on prévoit de rayonner à la journée dans le Périgord.

De mi-Juin à mi-Juillet les lavandes de Provence fleurissent sur le plateau de Valensole, dans les Alpes de Haute Provence ! C’est vraiment la meilleure période pour se rendre dans la région qui regorgent de trésors à découvrir et on se dit que cette année est vraiment idéale pour y aller. En effet Valensole attire un nombre incroyable de touristes asiatiques, et ils seront assurément quasiment absents en 2020, en plus hormis les magnifiques champs de lavandes du Plateau, on trouve à proximité les Gorges du Verdon et le charmant village de Moustiers Sainte Marie... C’est donc décidé, après 3 mois enfermé à la maison, cap sur Valensole, notre première destination post-confinement.

Nous partons avec Easyjet en direction de Barcelone en Catalogne passer le week-end à la découverte de cette magnifique ville méditerranéenne, une destination phare en Europe pour ses nombreux monuments architecturaux et sa gastronomie. Pour ce court et premier séjour, nous ferons les vrais touristes et visiterons les principaux sites de Gaudi et nous promènerons dans les quartiers historiques à la recherche des meilleurs tapas de la ville.

Pour les fêtes de fin d’année, nous faisons une escale de plusieurs jours à Budapest, en Hongrie, une des belles capitales de l’Europe de l’Est pour en découvrir les richesses culturelles et profiter de son ambiance romantique.

En cette fin d'année, je me retrouve à Shanghai pour quelques jours et je profite d'une matinée qui s'annonce très claire pour régler mon réveil très tôt, avec l'objectif de réussir à assister au lever de soleil sur le Bund. J'avais déjà vu des photos sur Internet et il me semble que l'aurore est le meilleur moment pour visiter cet endroit. A 4h45 le réveil est difficile, surtout après une longue semaine en déplacement avec déjà 5000km de voyage au compteur...

C’est avec beaucoup de plaisir que je quitte les températures hivernales qui se sont abattues sur l’est de la Chine pour une destination bien plus clémente en ce mois de Novembre, le Guangdong et plus précisément Guangzhou pour un court week-end d’exploration avant d’entamer une semaine dans la région.

Hangzhou et ses environs se prêtent parfaitement à une découverte en automne, le ciel y prend cette teinte douce qui s'accorde parfaitement avec les arbres et la température est vraiment agréable pour être à l'extérieur. On vous emmène avec nous depuis l'ancien campus de l'université du Zhejiang à l'architecture inspiré des campus américains, lové dans une nature luxuriante, jusqu'à la forêt de bambous, et pour finir un coucher de soleil impromptu sur le lac de l'Ouest.

Chongqing et Chengdu sont les deux grandes villes historiques de la province du Sichuan, puis du fait de sa taille que par son emplacement à la périphérie de la région, Chongqing a été détachée de la région et directement placée sous administration centrale en 1997. Ces deux villes sont des fausses jumelles, bien que proche elles sont très différentes. Grâce à des liaisons faciles en train ou en voiture on peut envisager la visite des deux villes lors du même séjour dans la province pour en découvrir les points communs et les différences, avant de s’aventurer dans les parties les plus montagneuses du Sichuan.

Kota Kinabalu est un très bon point de chute pour découvrir l'Ouest de la région de Sabah avec de superbes joyaux naturels que l'on peut découvrir à la journée, que ce soit le parc naturel pour la plongée ou les contreforts du Mont Kinabalu à la nature luxuriante...

Dans la nature, c'est parfois frustrant de ne pas pouvoir plus approcher la faune sauvage qui se méfie de l'homme et qui nous repère largement avant nous. Les centres de conversation de Sepilok permettent de compléter notre voyage dans la jungle car on peut en apprendre plus sur les animaux qui s'y cachent...

Après ce merveilleux séjour où on en a pris plein les yeux sous l'eau, on part dans un environnement très différent avec plusieurs jours dans un jungle camp au bord de la rivière Kinabatangan où l'on va pouvoir approcher la nature sauvage de l'île...

Départ en soirée de Hangzhou à destination de Kota Kinabalu sur l'île de Bornéo, à environ 4 heures d'avion. J’arrive au milieu de la nuit dans la moiteur de Kota Kinabalu et je dois attendre pour le prochain vol en début de matinée pour Tawau. L'arrivée à Bornéo n'est pas facile...

Situé à la frontière avec la région autonome de Hong Kong, Shenzhen est devenue une des villes les plus intéressantes de Chine. Grâce à une économie florissante, c’est une tête de proue de la Chine moderne qui pourrait supplanter Hong Kong, lors d’un passage dans la ville, je profite pour en découvrir quelques facettes.

Cet été nous sommes partis quelques jours dans une région magnifique et reconnue comme telle, le Vaucluse en Provence. Malgré la redoutée affluence de l’été dans le Sud de la France, comme on est assez éloigné de la côte méditerranéenne, on est donc dans une Provence plus tranquille, qui déroule pourtant des paysages magnifiques, composés de villages de pierre avec toujours en toile de fond, le Mont Ventoux et son sommet blanc.

Un peu plus de 2 heures de route de Hangzhou se trouve le lac des mille îles, Qiandaohu en chinois, créé par une retenue et qui a créé un paysage vraiment étonnant d'un immense lac parsemé de très nombreux îlots, je n'ai pas compté si il y avait vraiment mille îles, mais pour sur elles sont plusieurs centaines. De nombreux resorts colossaux ont été construit autour du lac et sont parfaits pour un week-end loin de la ville.

Alors que je logeais cette semaine à proximité de Huangshan, j’ai profité d’un week-end plutôt ensoleillé pour gravir la montagne la plus connue, et la plus courue de Chine. Les paysages des Montagnes Jaunes ont toujours attiré les visiteurs et les artistes, les pics de granit sur lesquels sont accrochés des pins au-dessus du vide sont un classique de la peinture chinoise et contempler ce paysage sous nos yeux est vraiment magnifique. Un endroit aussi connu mondialement a aussi une face moins agréable, il faut composer avec un nombre incroyable, vraiment incroyable, de touristes et des prix élevés pour la Chine.

Alors que la météo annonçait une journée de fin du monde, je me lève avec un temps acceptable. C'est une très bonne surprise qui change un peu mes plans. J’en profite pour enfiler rapidement mon petit déjeuner et pars visiter la zone autonome de Christiana, qui se trouve dans le quartier de Christianshavn, juste la rue à côté de mon appartement.

Arrivé dans l’après-midi de Vendredi, le soleil illumine encore le ciel d’une lumière douce caractéristique des journées d’été au Nord. Pour rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport, il suffit de prendre le métro automatique direct (prendre un ticket zone 3 à 36DKK, le métro se trouve tout au bout du terminal de l’aéroport, après les accès pour les voies pour Malmö et la Suède) et descendre à la station la plus proche de mon airb&b dans le quartier de Christianshavn après seulement 15 minutes, c’est là que je commence à me rendre compte que la ville n’est pas très étendue. Le quartier de Christianshavn représente le Copenhague que je m’imaginais, avec des canaux où sont attachés des beaux bateaux, des immeubles de briques, des nombreux vélos attachés sur le trottoir, c’est propre, c’est calme, le cadre est enchanteur.

Nanjing est assurément une ville qui n'attire pas les foules de touristes. Il n'y a pas à Nanjing de grands monuments connus ou de paysages à couper le souffle, mais une ville industrieuse, tournée vers la modernité qui a quand même assez de choses à découvrir pour un week end, à un peu plus d'une heure de Shanghai. Attention, il est évident que ce n'est pas ici que l'on va en avoir pleins les yeux, mais quand même il y a cette muraille impressionnante qui fait encore presque le tour de la ville, la plus grande du monde, ce parc avec son lac plein de nénuphars  en ce début d'été, et un nouveau quartier d'affaires avec de belles tours que l'on peut apercevoir de très loin. Rien de mieux que de louer un vélo et de partir à l'assaut des rues de cette ville !

En début de matinée, nous partons pour un road trip à l’américaine, version Nord-Ouest chinois. Nous allons remonter le Fleuve Jaune sur une route au paysage minéral qui rappelle l’Ouest américain avant de remonter tranquillement vers Yinchuan avec une incursion imprévue en Mongolie Intérieure dont les paysages nous ont ébloui.

Aujourd’hui nous quittons Yinchuan pour rouler plein Sud en remontant le Fleuve Jaune en direction de Zhongwei à l’extrême Ouest du Ningxia. Pour couper la route en deux étapes, nous nous arrêtons à Wuzhong pour visiter le site des 108 stupas et les gorges du Fleuve Jaune. Avant de passer la fin de la journée dans les dunes du désert de Tengger.